Catégorie : $20.01 à $30.00 Page 1 of 2

Suggestion de 9 Portos pour fêter l’arrivée de 2021!!

Les Portos de la maison Sogevinus

Ces Portos Colheita sont de la maison Sogevinus. Les Portos Colheita font partie de la famille des ‘’Tawny’’. Ce sont des Portos élaborés à partir d’un assemblage de vins mutés issus d’un seul millésime qu’on a fait vieillir en fût pendant au moins sept ans.

On distingue plusieurs catégories de ‘’Tawny’’ : Tawny, Tawny Reserva, Tawny avec indication d’âge (10 ans, 20 ans, 30 ans et 40 ans) et Colheita. Ce sont des vins de coupage de plusieurs années, à l’exception du Colheita qui ressemblent davantage au Tawny avec indication d’âge ayant le même temps de vieillissement.

Barros, Porto, Tawny Colheita, 2001, $36.75, cépages: Tinta barroca 25 %, Tinta roriz 25 %, Touriga francesa 25 %, Touriga nacional 25 %, code SAQ : 882894.

Ce Colheita est un Tawny millésimé vieilli en barrique et non en bouteille. Dailleurs, il a vieilli dans des barriques un minimum de sept ans avant d’être embouteillé.

Il s’ouvre sur des arômes assez intenses de raisins frais, de prunes, de fruits secs, de fruits confits ainsi qu’un soupçon de caramel et quelques notes oxydatives. Beau velouté avec une texture assez grasse, ce Colheita est doté d’une acidité assez surprenante qui équilibre bien le niveau de sucre perçu. Il émane des flaveurs de mélasse, de notes balsamiques, de fruits secs et d’épices dans un volume assez sphérique en bouche dans une bonne persistance gustative.

Vous ferez de beaux accords avec des desserts au caramel, une tarte Tatin ou une crème brûlée.

Feist, Porto Colheita, 2003, $45.75, cépages: Tinta barroca 25%, Tinta roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga nacional 25%, sucre: 93.70 g/l, code SAQ : 11685519.

Ce Tawny est plus jeune que le précédent et il a quand même 17 ans! Au nez il révèle des arômes assez intenses de raisins secs, de noisettes, de caramel et d’épices.

En bouche la texture bien grasse est en harmonie avec belle acidité qui lui apporte beaucoup de fraîcheur. De belles flaveurs d’épices, de noisettes et de caramel se prolongent agréablement en une finale persistante.

Vous ferez de superbes accords avec une entrée de foie gras, des plats de viande farcie aux fruits secs, un fondant au caramel, une tarte tatin, une tarte aux amandes, une crème brûlée et des fromages affinés d’intensité moyenne.

Barros, Porto Colheita, 1989, $64.75, cépages : Tinta Barroca 25%, Tinta Roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga Nacional 25%, sucre résiduel : 132.70 g/l,code SAQ : 12243114.

Ce Colheita se découvre sur des arômes de raisins secs et confits, d’épices douces avec un brin d’alcool annonciateur d’une belle générosité.

En bouche la texture est suave, bien grasse et forme une belle harmonie avec les flaveurs de cassonade, un joli soupçon de mélasse et saveurs de raisins secs. Ce Tawny est particulièrement doux, moyennement intense, tout en finesse et en élégance et des plus agréables à boire.

Agence Fréchette Vins d’exception – échantillon

Les Portos de la maison Cabral

Le Porto, ce vin fortifié mythique du Portugal de l’iconique Vallée du Douro, véritable écrin viticole, a connu beaucoup de changements au fil des années. Pas tant au niveau de ses traditions séculaires qui elles tracent une ligne directrice glorieuse qu’on perpétue, mais plutôt au niveau de la façon de le consommer et des nouveaux produits qui sont développés qui auront l’heure de répondre aux goûts changeant des consommateurs.

Alors pourquoi se priver de ces nectars si capiteux avec leur myriade d’arômes et de saveurs? Pourquoi ne pas essayer ces nouveaux cocktails et ainsi élargir son univers aromatique?

Cabral, Fine Rosé, Portugal, Douro, $14.80, cépages : Tinta barroca 25 %, Tinta roriz 25 %, Touriga Franca 25 %, Touriga nacional 25 %, sucre : 110 g/l, alc. : 19%, code SAQ : 13858241.

Ce vin de Porto est obtenu à partir d’un assemblage de vins jeunes, frais et fruités et la période d’élevage est minimisée afin de préserver le caractère fruité de ce Porto.

Ce vin se distingue se révèle par ses arômes assez délicats de fruits rouges frais qui se prolongent joyeusement en bouche. La bouche est onctueuse mais pas trop riche et l’acidité fraîche vient contrebalancer d’un jolie façon le côté sucré de ce porto.

Il sera idéal à l’apéritif servi à une température comprise entre 10°C et 12°C. Je l’ai apprécié avec une eau tonique qui créé un drink des plus rafraîchissant. Il s´accorde bien avec les desserts tels que crème brûlée et les tartes aux fruits rouges. Il peut servir de base pour des cocktails.

Cabral, Caracter, Reserva Especial, Portugal, Douro, Vallegre Vinhos do Porto, $16.90, cépages : Touriga Nacional, Touriga Franca, Tinta Roriz, Tinta Barroca, sucre: 117 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 10270717.

Ce Porto Cabral Caracter Reserva Especial est un Porto sélectionné parmi les meilleurs millésimes des Vintages. Source : https://www.ivdp.pt/. Il est vieilli plus de sept ans en fûts de chêne, il possède toute la vigueur et le caractère d’un vin rouge corsé qui, malgré sa jeunesse, est plein de souplesse.

C’est aussi un des vins de Porto les moins chers mais dont la qualité n’a rien à voir avec le niveau du prix! Au nez ce vin possède un profil aromatique assez intense et charmeur avec des arômes bien concentrés de fruits très mûrs dont les cerises noires, les fraises et framboises le tout entremêlé de notes épicées. La bouche est ample, légèrement grasse, généreuse et assez costaude avec des flaveurs de cacao, de fruits très mûrs et de notes d’épices douces. D’une belle amplitude et d’une longueur surprenante. Vraiment délicieux!

Bien que traditionnellement on déguste ce porto en digestif, avec des desserts au chocolat ou avec des fromages de type Stilton, l’univers des accords est beaucoup plus vaste qu’on puisse le croire. En effet on peut le déguster en apéritif, en cocktails et surtout en Sangria des plus goûteuse.

Cabral, Tawny, 20 ans, Portugal, Douro, 375 ml, $28.05 (750 ml, $53.50),cépages : Tinto(a) Cão 25 %, Tinta roriz 25 %, Touriga Franca 25 %, Touriga nacional 25 %, sucre : 130 g/l, alc. : 20%, code SAQ : 626457.

Les experts vous le diront tous. Le Tawny 20 ans est celui qui représente le mieux la quintessence de l’équilibre combinant la primauté des fruits fins du Douro avec la complexité résultant du vieillissement en fût. ‘’En fait, le secret d’un bon Tawny de 20 ans est d’avoir le bon équilibre entre l’âge et la fraîcheur, ce qui rend le vin à la fois buvable et abordable. Ceux de 10 ans sont bien mais 10 ans de plus, c’est mieux. Vers 30 et 40 ans, l’âge commence à prédominer et il n’y a pas beaucoup de flexibilité pour assurer la fraîcheur. Le Tawny de vingt ans a juste le bon équilibre. » (Source : Decanter)

J’ai d’ailleurs toujours eu un faible pour ce Cabral. Et pour cause, car il se révèle sur des notes bien aromatiques de cassonade, de raisins de Corinthe, de caramel, de noix et d’épices douces.

En bouche il est onctueux et riche et d’un volume aromatique impressionnant qui perdure de façon interminable. C’est fondu, jouissif tout en équilibre et en fraîcheur avec des flaveurs qui rappellent celles perçues au nez. Vraiment, pourquoi s’en priver?

Agence Global – échantillons

Les Portos de la maison Taylor Fladgate

La maison Taylor Fladgate établie depuis 1692 est l’une des plus anciennes maisons productrices de vins de Porto. Elle est possède les propriété suivantes : Quinta de Vargellas, Quinta de Terra Feita, Quinta do Jonco, Nogueira winery ainsi que des celliers à Vila Nova de Gaia.

La maison faisait partie des 100 meilleures maisons en 2019 selon le magazine Wine and Spirits.

Taylor Fladgate, Late Bottled Vintage, 2015, Portugal, Porto, 20.95$, sucre: 100 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 46946.

C’est un Porto Ruby issu d’une sélection des meilleurs vins d’une seule et même année. Il est mis en bouteille après une période de vieillissement allant de quatre à six ans. La plupart sont fins prêts à être dégustés au moment de l’achat mais d’autres poursuivent leur vieillissement en bouteille.

C’est Taylor Fladgate qui est à l’origine de ce style de Porto. Il a été lancé en 1970 avec le millésime 1965.

Ce LBV se révèle avec des arômes frais et intenses de cassis, de cerises, de fraises, de prunes et de mûres mêlées à de subtiles notes de réglisse, d’épices et de vanille. La bouche est d’une belle densité avec des flaveurs riches et concentrées de fruits noirs et de chocolat. Elle est soutenue par des tanins bien présents et presque charpentés et démontre beaucoup d’équilibre entre l’alcool et l’acidité. Belle sensation de volume et d’amplitude avec une finale particulièrement longue.

Excellent avec les fromages entièrement aromatisés, en particulier les fromages bleus comme le Stilton ou le Roquefort. Il est également délicieux avec des desserts à base de chocolat ou de petits fruits. Il doit être servi dans un verre à vin généreusement proportionné de sorte que son nez riche et fruité puisse être pleinement apprécié. Il se conserve plusieurs semaines après ouverture.

Taylor Fladgate, Tawny 10 ansPortugal, Porto, 34.75$, sucre: 110 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 121749.

Taylor Fladgate assemble son Tawny de 10 ans à partir de ses réserves de vieux portos vieillis en fût dans des caves fraîches qu’on appelle «lodges».

Le nez passablement aromatique, riche et élégant avec des arômes de cerises confites, de noisettes, de chocolat, d’épices douces, de notes florales ainsi que des notes boisées bien intégrées. La bouche démontre un bel équilibre entre les notes fruitées et celles provenant de l’oxydation comme les noisettes. Les tannins sont équilibrés et l’acidité démontre une capacité à équilibrer l’alcool à 20% et créer une douceur remarquable. Les flaveurs de figues mûres et de cerises très mûres persistent dans une longue finale.

Vous ferez de beaux accords avec des saveurs d’amandes, de petits fruits ou de chocolat noir. Il peut également être accompagner des fromages riches à pâte persillée ou une assiette de noix ou d’amandes grillées.

Taylor Fladgate, Tawny 20 ansPortugal, Porto, 69.75$, sucre: 120 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 149047.

Le Tawny 20 ans est celui qui représente le mieux la quintessence de l’équilibre combinant la primauté des fruits fins du Douro avec la complexité résultant du vieillissement en fût. ‘’En fait, le secret d’un bon Tawny de 20 ans est d’avoir le bon équilibre entre l’âge et la fraîcheur, ce qui rend le vin à la fois buvable et abordable. Ceux de 10 ans sont bien mais 10 ans de plus, c’est mieux. Vers 30 et 40 ans, l’âge commence à prédominer et il n’y a pas beaucoup de flexibilité pour assurer la fraîcheur. Le Tawny de vingt ans a juste le bon équilibre. » (Source : Decanter)

Ce Tawny de 20 ans présente des arômes de fruits moins intenses que le 10 ans mais avec des arômes épicés de noisette plus intenses résultat d’un vieillissement prolongé.

Le nez opulent et voluptueux avec des arômes complexes d’épices, d’abricots séchés et de noisette ainsi qu’un un beau boisé bien intégré. La bouche est débordante de flaveurs riches et concentrées de raisins de Corinthe séchés, de butterscotch, de noisettes grillées qui s’entremêlent à une acidité bien fraîche. L’ensemble est élégant, complexe et démontre une belle amplitude ainsi qu’une persistance interminable.

Ce Tawny accompagnera de nombreux desserts. Il se marie bien avec des saveurs de figues, d’amandes et de caramel. C’est un excellent complément pour une crème brûlée ou une assiette de fraises des bois. Il peut également être apprécié seul, en fin de repas, avec des noix ou des fruits secs.

Agence Sylvestre – échantillons

Des Portos riches, complexes et élégants!

Les québécois ont quelque peu délaissé les Portos au fil des années et c’est bien dommage car ils offrent une palette aromatique composée d’une myriade d’arômes et de saveurs. Ils accompagnent si bien les desserts chocolatés, la crème de caramel brûlée, les plats de fruits séchés et de noix ou bien les fromages à pâtes persillées.

Délectez-vous de ces 3 Portos de la maison Taylor Fladgate!!

Taylor Fladgate, Late Bottled Vintage, 2015, Portugal, Porto, 20.95$, sucre: 100 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 46946.

C’est un Porto Ruby issu d’une sélection des meilleurs vins d’une seule et même année. Il est mis en bouteille après une période de vieillissement allant de quatre à six ans. La plupart sont fins prêts à être dégustés au moment de l’achat mais d’autres poursuivent leur vieillissement en bouteille.

C’est Taylor Fladgate qui est à l’origine de ce style de Porto. Il a été lancé en 1970 avec le millésime 1965.

Ce LBV se révèle avec des arômes frais et intenses de cassis, de cerises, de fraises, de prunes et de mûres mêlées à de subtiles notes de réglisse, d’épices et de vanille. La bouche est d’une belle densité avec des flaveurs riches et concentrées de fruits noirs et de chocolat. Elle est soutenue par des tanins bien présents et presque charpentés et démontre beaucoup d’équilibre entre l’alcool et l’acidité. Belle sensation de volume et d’amplitude avec une finale particulièrement longue.

Excellent avec les fromages entièrement aromatisés, en particulier les fromages bleus comme le Stilton ou le Roquefort. Il est également délicieux avec des desserts à base de chocolat ou de petits fruits. Il doit être servi dans un verre à vin généreusement proportionné de sorte que son nez riche et fruité puisse être pleinement apprécié. Il se conserve plusieurs semaines après ouverture.

Les Tawny

Les Tawny sont des vins généralement élaborés à partir de raisins rouges vieillis dans des fûts en bois, les exposant à une oxydation et une évaporation graduelle. À la suite de cette oxydation, ils s’adoucissent à une couleur brun doré. L’exposition à l’oxygène confère au vin des saveurs de «noisette», qui sont assemblés pour correspondre au style de la maison.

Les Tawnies avec une indication d’âge sont élaborés avec un assemblage de plusieurs millésimes dont la moyenne est de l’âge indiqué soit : 10, 20, 30 ou 40 ans.

Taylor Fladgate, Tawny 10 ans, Portugal, Porto, 34.75$, sucre: 110 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 121749.

Taylor Fladgate assemble son Tawny de 10 ans à partir de ses réserves de vieux portos vieillis en fût dans des caves fraîches qu’on appelle «lodges».

Le nez passablement aromatique, riche et élégant avec des arômes de cerises confites, de noisettes, de chocolat, d’épices douces, de notes florales ainsi que des notes boisées bien intégrées. La bouche démontre un bel équilibre entre les notes fruitées et celles provenant de l’oxydation comme les noisettes. Les tannins sont équilibrés et l’acidité démontre une capacité à équilibrer l’alcool à 20% et créer une douceur remarquable. Les flaveurs de figues mûres et de cerises très mûres persistent dans une longue finale.

Vous ferez de beaux accords avec des saveurs d’amandes, de petits fruits ou de chocolat noir. Il peut également être accompagner des fromages riches à pâte persillée ou une assiette de noix ou d’amandes grillées.

Taylor Fladgate, Tawny 20 ans, Portugal, Porto, 69.75$, sucre: 120 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 149047.

Le Tawny 20 ans est celui qui représente le mieux la quintessence de l’équilibre combinant la primauté des fruits fins du Douro avec la complexité résultant du vieillissement en fût. ‘’En fait, le secret d’un bon Tawny de 20 ans est d’avoir le bon équilibre entre l’âge et la fraîcheur, ce qui rend le vin à la fois buvable et abordable. Ceux de 10 ans sont bien mais 10 ans de plus, c’est mieux. Vers 30 et 40 ans, l’âge commence à prédominer et il n’y a pas beaucoup de flexibilité pour assurer la fraîcheur. Le Tawny de vingt ans a juste le bon équilibre. » (Source : Decanter)

Ce Tawny de 20 ans présente des arômes de fruits moins intenses que le 10 ans mais avec des arômes épicés de noisette plus intenses résultat d’un vieillissement prolongé.

Le nez opulent et voluptueux avec des arômes complexes d’épices, d’abricots séchés et de noisette ainsi qu’un un beau boisé bien intégré. La bouche est débordante de flaveurs riches et concentrées de raisins de Corinthe séchés, de butterscotch, de noisettes grillées qui s’entremêlent à une acidité bien fraîche. L’ensemble est élégant, complexe et démontre une belle amplitude ainsi qu’une persistance interminable.

Ce Tawny accompagnera de nombreux desserts. Il se marie bien avec des saveurs de figues, d’amandes et de caramel. C’est un excellent complément pour une crème brûlée ou une assiette de fraises des bois. Il peut également être apprécié seul, en fin de repas, avec des noix ou des fruits secs.

Agence Sylvestre – échantillon

Maison Taylor Fladgate

La maison Taylor Fladgate établie depuis 1692 est l’une des plus anciennes maisons productrices de vins de Porto. Elle est possède les propriété suivantes : Quinta de Vargellas, Quinta de Terra Feita, Quinta do Jonco, Nogueira winery ainsi que des celliers à Vila Nova de Gaia.

La maison faisait partie des 100 meilleures maisons en 2019 selon le magazine Wine and Spirits.

Des Portos pour tous les goûts de la maison Cabral!!

Le Porto, ce vin fortifié mythique du Portugal de l’iconique Vallée du Douro, véritable écrin viticole, a connu beaucoup de changements au fil des années. Pas tant au niveau de ses traditions séculaires qui elles tracent une ligne directrice glorieuse qu’on perpétue, mais plutôt au niveau de la façon de le consommer et des nouveaux produits qui sont développés qui auront l’heure de répondre aux goûts changeant des consommateurs.

Alors pourquoi se priver de ces nectars si capiteux avec leur myriade d’arômes et de saveurs? Pourquoi ne pas essayer ces nouveaux cocktails et ainsi élargir son univers aromatique?

Vignobles de la maison Cabral

Je vous propose d’explorer cette palette de produits qui couvre autant ce Porto Cabral Tawny 20 ans qui a fait la renommée de la maison Cabral, que le Porto Cabral Caracter Reserva Especial avec lequel vous créerez des cocktails tout aussi créatifs que funky et cette Fine Rosé avec ses saveurs de fraises et de framboises que vous apprécierez tant à l’apéritif qu’en accompagnement avec vos desserts.

Cabral, Tawny, 20 ans, Portugal, Douro, 375 ml, $28.05 (750 ml, $53.50),cépages : Tinto(a) Cão 25 %, Tinta roriz 25 %, Touriga Franca 25 %, Touriga nacional 25 %, sucre : 130 g/l, alc. : 20%, code SAQ : 626457.

Ce Porto fait partie de la famille des ‘’Tawny’’. Ce sont des Portos élaborés à partir d’un assemblage de vins mutés issus de divers millésimes et dont la moyenne d’âge des vins assemblés est de 20 ans. Ils sont vieillis en fûts de chêne.

On distingue plusieurs catégories de ‘’Tawny’’ : Tawny, Tawny Reserva, Tawny avec indication d’âge (10 ans, 20 ans, 30 ans et 40 ans) et Colheita. Ce sont des vins de coupage de plusieurs années, à l’exception du Colheita qui ressemblent davantage au Tawny avec indication d’âge ayant le même temps de vieillissement.

Les experts vous le diront tous. Le Tawny 20 ans est celui qui représente le mieux la quintessence de l’équilibre combinant la primauté des fruits fins du Douro avec la complexité résultant du vieillissement en fût. ‘’En fait, le secret d’un bon Tawny de 20 ans est d’avoir le bon équilibre entre l’âge et la fraîcheur, ce qui rend le vin à la fois buvable et abordable. Ceux de 10 ans sont bien mais 10 ans de plus, c’est mieux. Vers 30 et 40 ans, l’âge commence à prédominer et il n’y a pas beaucoup de flexibilité pour assurer la fraîcheur. Le Tawny de vingt ans a juste le bon équilibre. » (Source : Decanter)

Types de Porto – couleurs (https://www.winesofportugal.info/)

Quant à ce Tawny 20 ans, je me rappelle d’une dégustation ou nous avions goûté environ une trentaine de ces vins et ce dernier avait été mon premier choix. J’ai d’ailleurs toujours eu un faible pour ce Cabral. Et pour cause, car il se révèle sur des notes bien aromatiques de cassonade, de raisins de Corinthe, de caramel, de noix et d’épices douces.

En bouche il est onctueux et riche et d’un volume aromatique impressionnant qui perdure de façon interminable. C’est fondu, jouissif tout en équilibre et en fraîcheur avec des flaveurs qui rappellent celles perçues au nez. Vraiment, pourquoi s’en priver?

Cabral, Caracter, Reserva Especial, Portugal, Douro, Vallegre Vinhos do Porto, $16.90, cépages : Touriga Nacional, Touriga Franca, Tinta Roriz, Tinta Barroca, sucre: 117 g/l, alc.: 20%, code SAQ: 10270717.

Les vins de Porto se déclinent en deux grandes catégories: élevés en bouteille (style Ruby) ou sous-bois (style Tawny) : le style Ruby se retrouve en Ruby Réserve, en LBV (late Bottled Vintage), en Vintage et en Single Quinta Vintage. Le style Tawny se décline en Réserve, 10 ans, 20 ans, 30 ans, 40 ans et en Colheita. On retrouve aussi le porto blanc.

La nouvelle réglementation de l’Instutito Do Vinho Do Porto stipule que pour avoir droit à l’appellation Reserva, le Porto doit posséder une qualité supérieure au Ruby courant. C’est ‘’le Porto de tous les jours pour les buveurs de Portos Vintage’’.

Ce Porto Cabral Caracter Reserva Especial est un Porto sélectionné parmi les meilleurs millésimes des Vintages. Source : https://www.ivdp.pt/. Il est vieilli plus de sept ans en fûts de chêne, il possède toute la vigueur et le caractère d’un vin rouge corsé qui, malgré sa jeunesse, est plein de souplesse.

C’est aussi un des vins de Porto les moins chers mais dont la qualité n’a rien à voir avec le niveau du prix! Au nez ce vin possède un profil aromatique assez intense et charmeur avec des arômes bien concentrés de fruits très mûrs dont les cerises noires, les fraises et framboises le tout entremêlé de notes épicées. La bouche est ample, légèrement grasse, généreuse et assez costaude avec des flaveurs de cacao, de fruits très mûrs et de notes d’épices douces. D’une belle amplitude et d’une longueur surprenante. Vraiment délicieux!

Bien que traditionnellement on déguste ce porto en digestif, avec des desserts au chocolat ou avec des fromages de type Stilton, l’univers des accords est beaucoup plus vaste qu’on puisse le croire. En effet on peut le déguster en apéritif, en cocktails et surtout en Sangria des plus goûteuse.

Cabral, Fine Rosé, Portugal, Douro, $14.80, cépages : Tinta barroca 25 %, Tinta roriz 25 %, Touriga Franca 25 %, Touriga nacional 25 %, sucre : 110 g/l, alc. : 19%, code SAQ : 13858241.

Ce vin de Porto est obtenu à partir d’un assemblage de vins jeunes, frais et fruités et la période d’élevage est minimisée afin de préserver le caractère fruité de ce Porto.

Ce vin se distingue se révèle par ses arômes assez délicats de fruits rouges frais qui se prolongent joyeusement en bouche. La bouche est onctueuse mais pas trop riche et l’acidité fraîche vient contrebalancer d’un jolie façon le côté sucré de ce porto.

Il sera idéal à l’apéritif servi à une température comprise entre 10°C et 12°C. Je l’ai apprécié avec une eau tonique qui créé un drink des plus rafraîchissant. Il s´accorde bien avec les desserts tels que crème brûlée et les tartes aux fruits rouges. Il peut servir de base pour des cocktails.

Agence Global International – échantillons

Suggestions de cocktails

Porto à l’orange

Ingrédients

8 cl Porto Cabral Carácter Reserva Especial

4 cl de Liqueur d’orange

8 cl de jus d’orange fraîchement pressé

Glaçons

Tranche d’orange

Préparation

Dans un verre à vin ou un verre à whisky, remplir aux trois quarts de glaçons, verser tous les ingrédients. Remuer délicatement à l’aide d’une cuillère et déguster.

Authentique Sangria du Portugal Rouge

Ingrédients

275 ml de porto Cabral Carácter Reserva Especial

375 ml de boisson gazeuse (soda à votre goût)

2 à 3 cuillères à thé de sucre non rafiné (brun)

250 ml de jus d’orange

Cubes de glace

Noix de muscade rapée

Bâtons de cannelle

Fruits variés (oranges, pêches, abricots, fraises, petits fruits, raisins noirs, pomme grenade)

Préparation

Pour 1 litre de Sangria rouge :

Dans un pichet de 1.5 L, incorporer : le porto, la boisson gazeuse, le sucre et le jus d’orange

Brasser pour bien mélanger

Remplir le pichet de cubes de glace, saupoudrer un peu de noix de muscade

Décorer le pichet avec quelques bâtons de cannelle

Ajouter les fruits (vous pouvez garder quelques fruits pour les utiliser comme décoration)

Comme le porto a 20% d’alcool, nous estimons qu’avec la boisson gazeuse, le jus, les fruits et la glace, cette sangria aura une teneur en alcool d’environ 7% à 8%.

Régalez-vous de ce très beau vin blanc liquoreux Château Coulac de l’appellation Sainte-Croix-du-Mont.

Château Coulac, France, Sainte-Croix-du-Mont, Bordeaux, Despujols, 2016, $24.45, 750 ml, cépages : Sémillon 90%, Muscadelle 10%, sucre : 55 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 180166.

Cette appellation située dans l’Entre-deux-mers tout en face du Sauternais bénéficie pratiquement des mêmes conditions climatiques que celles de son voisin d’en face ce qui lui permet de produire de beaux vins blancs liquoreux à des prix beaucoup plus abordables.

Ce vin provient de vignes vieilles en moyenne de 49 ans. Il est issu de vendanges tardives ce qui a permis aux raisins d’évacuer de l’eau et ainsi concentrer les sucres. Les vendanges sont manuelles et effectuées par tris successifs. À chaque passe on sélectionne les raisins qui ont qui ont été atteints par la ‘’pourriture noble’’ causée par l’apparition des champignons appellés ‘’bottrytis cinerea’’. Ces champignons percent la peau des raisins ce qui permet l’évacuation d’eau.

Vignoble Sainte-Croix-du-Mont

Notes de dégustation

Ce vin des plus aromatique exhibe au nez des arômes de raisins secs, de miel, de fruits jaunes confits (pêches, abricots) et des notes de fleurs blanches. La bouche légèrement grasse, riche et d’une belle amplitude exprime un univers de flaveurs complexe composé de notes de fruits exotiques, de fruits confits et de notes de miel. La perception de sucrosité est atténuée par une acidité bien équilibrée ce qui lui procure une ‘’buvabilité’’ dont on ne se lasse pas. Très belle longueur…

Le prix plus abordable de ce vin mérite qu’on s’en régale plus souvent et plus régulièrement.

Vous ferez de beaux accords avec des entrées de foie gras, des toasts de fromage bleu aux poires, des plats de ris de veau à la crème, de côtes de veau au roquefort ou au dessert avec des fraises sabayon, des pêches aux amandes ou une tarte au chocolat et aux framboises.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Sainte-Croix-du-Mont AOC

Sainte-Croix-du-Mont (AOC Sainte-Croix-du-Mont) est une appellation de l’Entre-deux-Mers (Bordeaux) qui produit exclusivement des vins liquoreux. Située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux, face au Sauternais sur la rive droite de la Garonne, cette appellation est la sœur jumelle de Loupiac et tout à côté de Cadillac.

Carte vinicole Bordeaux

L’ensemble de la commune s’étend sur 850 hectares dont 450 hectares de vignoble. Le village de Sainte-Croix-du-Mont est bâti sur un plateau formé d’immenses bancs d’huîtres fossiles accumulés à l’ère tertiaire. C’est dans cette énorme couche de plusieurs mètres d’épaisseur qu’ont été creusées, dans certains domaines, d’immenses caves vraiment spectaculaires.

Vignoble Sainte-Croix-du-Mont

L’appellation Sainte-Croix-du-Mont bénéficie d’un vignoble au terroir de prédilection pour la production d’un grand vin blanc liquoreux situé sur des plateaux et des coteaux escarpés d’exposition sud-ouest avec des sols argilo-calcaires.

Explorez et découvrez ce vin de Madère. Le Madeira, sec léger, Casa dos Vinhos.

Madeira, Casa dos Vinhos, Portugal, Madeira, $22.75, 750 ml, cépages : Tinta negra 100%, sucre : 56 g/l, alc. :19%, code SAQ : 87585.

Le vin de Madère est un vin fortifié qui provient du Portugal et plus spécifiquement de l’île de Madère située dans l’océan Atlantique. Ce qui est unique à ces vins c’est la méthode de vinification qui comporte la chauffe du vin ou ce qu’on appelle la madérisation du vin. Le vieillissement du vin en barrique apporte une oxydation du vin qui lui confère des notes de noix, de caramel, d’huile de noix, de pêche, de noisette, d’écorce d’orange et de sucre brûlé.

Il existe deux méthodes de chauffe du vin soient la méthode Estufa ou la méthode Canteiro. Les producteurs de qualité ont tendance à utiliser la méthode Canteiro pour leurs meilleurs vins. La méthode Estufa implique que le vin de Madère est vieillit dans des cuves chauffées appelées «Estufa» pendant une période de 3 mois pour caraméliser les sucres.

La méthode Canteiro implique que le vin vieillit en barriques dans des pièces chauffées ou à l’extérieur au soleil. Cette méthode est considérée comme très fine car les vins caramélisent et s’oxydent à un rythme plus lent, parfois jusqu’à 100 ans.

Environ 85% de vins de Madère sont produits avec le raisin rouge, Negra Mole. Les quatre principaux cépages blancs utilisés pour la production de Madère sont (du plus doux au plus sec) le Malvasia, le Bual, le Verdelho et le Sercial.

Notes de dégustation

Ce vin de Madère possède un profil aromatique qui ressemble à un Tawny à cause de ses arômes et saveurs de noix, de caramel et de fruits cuits. C’est le plus léger et le plus sec de tous les Madères. Au nez ce vin se manifeste avec des effluves passablement aromatiques de caramel, de toffee, de notes de fruits cuits tels les figues et les pruneaux.

La bouche est particulièrement fraîche grâce à un niveau d’acidité assez élevé. Ceci est assez surprenant étant donné la méthode de production qui implique la chauffe du vin. Sa texture assez riche créé un beau contraste avec ce niveau d’acidité. Quelques flaveurs de fruits cuits et confits apportent une belle complexité au vin. Très belle longueur et beaucoup de complexité dans ce vin. Fait intéressant, une fois la bouteille ouverte il durera très longtemps comme 5 ans ou même plus.

Vous ferez de beaux accords avec un poisson aux amandes, des sardines grillées, fromages à pâtes ferme ou en apéritif. Le producteur propose de le servir frais avec un zeste de citron.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Véritable nectar du Sauternais. Lieutenant de Sigalas, 2013.

Lieutenant de Sigalas, Sigalas Rabaud, France, Bordeaux, Sauternes, btle 375ml, 2013, $21.20, cépages: Sémillon 83%, Sauvignon blanc 17%, sucre : 110 g/l, alc. :13%, code SAQ : 13590425.

Quel bonheur de déguster un vin de dessert de l’appellation Sauternes. Les vins du Sauternais sont produits à partit des cépages Sémillion, Sauvignon blanc et le Muscadelle. Ce qui les distingue entre autres des autres vins desserts ce sont non seulement le terroir bien particulier de la région (gravier et galets sur calcaire avec des veines d’argile) mais aussi les champignons Botrytis Cinerea qui sont formé à partir des variations de températures quotidiennes et qui génèrent du brouillard et ainsi ces fameux champignons.

Ces derniers percent la peau des raisins (pourriture noble) qui laissent échapper une bonne partie de leur eau par évaporation pour finalement concentrer les sucres contenus dans ces raisins.

Botrytis Cinerea

Les vins du Sauternais présentent en général des arômes de fleurs et de fruits ainsi qu’un bouquet complexe et équilibré. Les arômes primaires : amande, coing, mangue, ananas, pêche rôtie, abricot sec et fruit de la passion. Les vins à dominance de Sémillons se démarquent avec des notes de cire d’abeille, d’amandes et de noisettes. Les vins sont puissants, gras mais élégant avec une douceur captivante et une finition aromatique exceptionnelle.

Carte vinicole – Sauternais

Notes de dégustation

Deuxième vin du Château Sigalas Rabaud Premier Cru Classé le Lieutenant Sigalas Rabaud est issu du même terroir. Il se laisse découvrir sur des effluves bien aromatiques de fleurs, de poires, de pêches confites, de coing, d’épices douces avec un soupçon de miel.

En bouche la texture est presque grasse en un bel équilibre avec une acidité bien fraîche. Les flaveurs intenses perçues au nez se retrouvent en une apothéose aromatique avec une dominante de fruits confits et de notes d’amandes. Et quelle longueur en bouche !!

Vous ferez de beaux accords avec une entrée de foie gras, une crème brûlée, une tarte tatin et un gâteau saint-honoré.

Agence Global International – échantillon

Château Sigalas Rabaud

Créée au XVIIe siècle, la terre de Rabaud fut acquise en 1863 par Henri de Sigalas. Quarante ans plus tard, son fils unique, Pierre Gaston de Sigalas en vendit la majeure partie. Il conserva la totalité de la croupe graveleuse orientée au sud, «le bijou de Sigalas», soit les 14 hectares actuels. Aujourd’hui, la famille Lambert des Granges, héritière du Château Sigalas Rabaud, perpétue la tradition de respect du terroir et de sélection des vins pour produire un grand Sauternes. Cette famille vigneronne est la plus ancienne propriétaire d’un 1ercru classé 1855.

Avec ses quatorze hectares, le Château SIGALAS RABAUD est le plus petit des premiers crus. Au centre du domaine, la chartreuse du 17ème, proche voisine du Château YQUEM, est entourée du chai et des dépendances. Plantée sur une légère pente face au sud, la vigne pousse sur la fameuse “terrasse du Sauternais” caractérisée par un soubassement d’argile, recouvert d’un terrain silico-graveleux déposé par la Garonne il y a 600 000 ans.  Ce sol permet une parfaite alimentation à la vigne et procure des belles maturations.

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Mes Coups de Cœur de la Grande Dégustation des Vins du Roussillon.

Cette région a toujours été un de mes coups de cœur avec ses vins secs gorgés de soleil et d’une personnalité bien distinctive élaborés pour les rouges de Grenache Noir, de Carignan Noir, de Syrah et de Mourvèdre et pour les blancs tellement aromatiques et goûteux de Grenache Blanc, de Macabeu et de Malvoisie du Roussillon (Tourbat). On y retrouve aussi des cépages que j’affectionne particulièrement tels Roussanne, Marsanne et le Grenache Gris.

Ce qui distingue particulièrement cette région ce sont ses vins doux naturels provenant des AOP Rivesaltes, Maury et Banyuls. Les cépages Grenache, Macabeu, Malvoisie, Muscat à petits Grains et le Muscat d’Alexandrie sont utilisés pour élaborer ces vins. Qui n’a pas mangé de fondant au chocolat accompagné d’un Banyuls manque un des plaisirs de la vie!

Vins doux naturels

AOP et IGP – Roussillon

La région est composée de 9 AOP (appellation d’origine protégée) pour les vins secs, de 3 AOP pour les vins doux naturels et de 2 régions en IGP (indication géographique protégée).

Avec ses 2,200 exploitations familiales et ses 21,223 hectares de vignes, on retrouve un éventail incroyable de vins différents ainsi qu’une palette aromatique des plus étendue.

La dégustation

Un total de 16 producteurs présentait leurs produits tant en vins secs qu’en vins doux. Quelques-uns de ces producteurs (5) ne vendent pas de vins au Québec. Je les ai exclus de mes coups de cœur puisqu’ils ne sont pas disponibles. Cependant, certains avaient des produits vraiment intéressants. Je vous en reparlerai si jamais leurs vins deviennent disponibles.

De plus j’ai mis l’accent sur les vins qui sont disponibles à la SAQ. Plusieurs des vins étaient disponibles en importation privée ce qui requiert de contacter l’agence qui importe le vin et de commander à la caisse soit de 6 bouteilles ou de 12 bouteilles.

Fait à noter, la région représente en général un rapport qualité/prix exceptionnel. Je suis souvent surpris par la qualité des produits.

Mes coups de cœur ne sont pas notés et l’ordre n’indique pas mon niveau d’appréciation. Disons que ces vins ont particulièrement retenu mon attention lors de la dégustation.

Domaine de la Rectorie

Agence Univins et Spiritueux

L’ensemble des vins de ce producteur m’ont séduit! Tous en équilibre, axés sur le fruit ils sont issus d’un vignoble familial de 35 hectares où le travail des vignes est entièrement manuel.

Domaine de la Rectorie, Côté Mer, Rosé, AOP Collioure, 2017, $28.70, cépage : Grenache 100%, code SAQ : 11632441.

D’une belle minéralité, belle structure, bien droit et goûteux.


Domaine de la Rectorie, Côté Mer, Rosé, AOP Collioure, 2017

Domaine de la Rectorie, Argile, AOP Collioure, 2017, $41.00, cépage : Grenache Gris 100%, code SAQ : 11860111.

D’une minéralité exemplaire, très droit, très bon! Miam…Miam…


Domaine de la Rectorie, Argile, AOP Collioure, 2017

Domaine de la Rectorie, L’Oriental, AOP Collioure, 2016, $36.25, cépages : Grenache 90%, Carignan 10%, code SAQ : 13836915.

Beaucoup de structure, de matière, des tannins bien charpentés, un vin sphérique. Déjà très beau, on pourrait l’oublier pendant assez longtemps dans le cellier.


Domaine de la Rectorie, L’Oriental, AOP Collioure, 2016

Domaine de la Rectorie, La Bergerie des Abeilles, AOP Collioure, rouge, 2017, disponibilité à être déterminée

Notes de fruits rouges intenses, notes épicées…vraiment très beau!


Domaine de la Rectorie, La Bergerie des Abeilles, AOP Collioure, rouge, 2017

Domaine de la Rectorie, La Bergerie des Abeilles, AOP Collioure, blanc, 2017, disponibilité à être déterminée

Très belle acidité, texture légèrement grasse, des plus goûteux.


Domaine de la Rectorie, La Bergerie des Abeilles, AOP Collioure, blanc, 2017

Dom Brial

Agence AOC Châteaux et Domaines

De superbes Rivesaltes, ces vins doux naturels aux arômes de marmelade, de butterscotch, de cassonade et de raisins de corinthe bien frais. Dieu que c’est bon! Les 99, 89 et 79 sont disponibles à la SAQ Signature.

Dom Brial, AOP Rivesaltes, Grande Réserve, 1999, $57.75, code SAQ : 12717877. SAQ Signature.

Dom Brial, AOP Rivesaltes, Grande Réserve, 1989, $68.25, code SAQ : 13908536. SAQ Signature.

Dom Brial, AOP Rivesaltes, Grande Réserve, 1979, $99.50, code SAQ : 13908528. SAQ Signature


Dom Brial, AOP Rivesaltes, Grande Réserve, 1999, 1989, 1979

Château les Pins, AOP Côtes du Roussillon Villages, 2014, $19.85, cépages : Grenache 60%, Syrah 30%, Mourvèdre 10%, code SAQ : 864546.

Un très beau vin avec passablement de volume et d’amplitude en bouche. Excellent rapport qualité/prix.


Château les Pins, AOP Côtes du Roussillon Villages, 2014

Domaine de la Tour Vieille

Agence Rézin

Domaine de la Tour Vieille, Rosé des Roches, AOP Collioure, 2018, $21.55, cépages : Grenache 90%, Syrah 10%, sucre : 1.2g/l, code SAQ : 13574433 (2016 disponible SAQ).

Très beau et bien charmeur. De belles notes florales et de fruits rouges. Un très beau rosé de bouffe.


Domaine de la Tour Vieille, Rosé des Roches, AOP Collioure, 2018

Domaine de la Tour Vieille, Reserva, AOP Banyuls, $33.25, cépages : Grenache 50%, Carignan 50%, sucre : 100g/l, code SAQ : 884916.

Un Classique! De belles de fruits rouges confiturés, de raisins de corinthe bien intenses.


Domaine de la Tour Vieille, Reserva, AOP Banyuls

Maison Cazes

Agence Sélect Advini

Domaine Cazes, Marie-Gabrielle, AOP Côtes du Roussillon, 2017, $18.45, vin Bio, cépages : Syrah 50%, Grenache 30%, Mourvèdre 20%, sucre : 2.6g/l, code SAQ : 851600.

Très beau vin polyvalent. Beaucoup d’équilibre et de notes bien épicées.


Domaine Cazes, Marie-Gabrielle, AOP Côtes du Roussillon, 2017

Terre d’Ardoise, IGP Côtes Catalanes, Mas de Lavail, vin rouge, 2016, Carignan, $20.35, disponible en importation privée en contactant l’agence : Sélect Advini, dion@selectadvini.ca.

De belles notes florales ainsi qu’une belle sensation de minéralité.


Terre d’Ardoise, IGP Côtes Catalanes, Mas de Lavail, 2016, Carignan

Les Clos des Paulilles, AOP Collioure, vin blanc, 2017, $29.90, disponible en importation privée en contactant l’agence : Sélect Advini, dion@selectadvini.ca.

D’une belle minéralité, de notes de poires bien mûres, très beau et bien droit.


Les Clos des Paulilles, AOP Collioure, vin blanc, 2017

Suggestions pour agrémenter votre temps des Fêtes!

Hier avait lieu une dégustation pour la Presse mise sur pied par A3Québec (anciennement l’AQAVBS) d’une quarantaine de produits pour le temps des Fêtes. Je vous fait part des quelques produits qui ont retenu mon attention.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2017, $19.85, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Bien que tous les Prosecco me semblent pareils, celui-là m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes avec une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un rappel de fruits perçues en bouche et une légère amertume en fin de bouche. Un des rares Prosecco millésimé.

J.Laurens, Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Segura Viudas Heredad, Cava Reserva, $30.25, cépages: Maccabeu 67%, Parellada 33%, code SAQ : 12883461.

Je l’ai ajouté sur ma liste bien que je le trouve un peu cher. Sur des notes de pain grillé et de fruits blancs et d’agrumes. J’ai particulièrement apprécié son équilibre et sa longueur en bouche.

Champagne Devaux Blanc de Noirs, Brut, $52.25, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11588381.

Des notes de fruits blancs bien frais surtout sur la pomme, d’agrumes, de fruits exotiques et de pain grillé. Bien équilibré avec une belle acidité, une certaine tension et d’une belle longueur.

Champagne Fleury Rosé de Saignée, Brut, $74.50, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11010301.

Des notes de silex qui procurent une belle sensation de minéralité. Un véritable Champagne de bouffe avec beaucoup de structure, de tension, d’amplitude et de longueur en bouche.

Domaine Marcel Deiss, Pinot Gris (vin blanc moelleux), Beblenheim, 2015, $27.15, 39 g/l,  code SAQ : 11544476.

De belles notes de litchi, de roses, d’épices et de pommes cuites avec un soupçon de bothrytis. D’une belle complexité avec un moelleux assez gras, une acidité équilibrée et une longueur en bouche plus qu’appréciable.

Château du Tariquet, Dernières Grives, 2016, Vin de dessert, $29.00, 98 g/l, cépage : Petit Manseng, code SAQ : 13034808.

Des notes d’abricots et de pêches confites ainsi que des notes de miel. En bouche c’est gras avec quand même une certaine acidité rafraîchissante. Assez délicat et très bon!

Vin de Constance, Klein Constantia, 2014, Vin de dessert, $75.25, 160 g/l, cépage : Muscat à petits grains, code SAQ: 10999655.

Un vin mythique jadis un des préférés de Napoléon. Des notes très intenses d’épices et de gingembre et d’agrumes. Assez gras en bouche avec une belle acidité équilibrée,  des notes de pêches bien mûres confites.  Et que dire de la longueur…

Madisson Dry Pink Gin, Distillerie 1769, $32.75, code SAQ: 13666362.

Bien classique avec des notes de genièvre assez intenses. Je l’ai bien aimé.

 

Une visite du Vignoble de la Bauge dans les Cantons-de-l’Est. De belles découvertes !

J’ai eu l’occasion vers la fin de l’été, lors de la tournée des vignobles du Québec mise sur pied par Vins Québec, de rencontrer Simon Naud, propriétaire du vignoble La Bauge. Quelle belle rencontre !

D’emblée l’ensemble du vignoble, son concept d’oeno-tourisme ainsi que la philosophie de viticulture de M. Naud m’ont séduit. Ce dernier, suite à de nombreuses recherches particulièrement poussées, croit fermement au potentiel de développer d’excellents vins à partir de cultivars québécois (hybrides). De plus son côté un peu éclectique l’a amené à élever plusieurs races d’animaux assez exotiques un peu partout dans le vignoble ce qui fait une valeur ajoutée des plus intéressantes au point de vue oeno-tourisme. Sur un sentier d’environ ½ km bordé par de grandes clôtures ou dans de grands enclos se côtoient des sangliers, des cerfs rouges de Nouvelle-Zélande, des Yaks du Tibet, des Émeus d’Australie, des Lamas de la Cordillère des Andes et plusieurs espèces de partout dans le monde.

Plusieurs activités sont offertes aux visiteurs : on peut organiser une visite avec le Maître de Chai, participer à une dégustation polysensorielle, se payer une dégustation Prestige, partager un repas composé de produits du terroir qui abondent dans la région ou organiser diverses réceptions dont mariages et autres.

Un peu d’histoire

Originaire de Montréal, Alcide Naud déménage à Sweetsburg et achète une vaste ferme laitière de 142 hectares. Après 35 ans de travail assidu en 1986 il vend son troupeau et achète 6,000 plants de vigne. Son fils Robert a suivi la vague de l’essor des produits agro-alimentaires au Québec et a débuté un élevage de sangliers. Et Alcide se dit qu’avec les saucissons et les pâtés et terrines de sanglier, il ne manque qu’un bon vin ! Les premiers ceps seront plantés en 1987 et les premières bouteilles verront le jour en 1989. Et le nom de Bauge, le gîte du sanglier, est donné au vignoble ! On fera la chasse fine au sanglier jusqu’en 2002…

C’est en 1992 que Simon, le plus jeune des fils, termine ses études en Technique du Génie rural et se joint à l’entreprise familiale. Puis en 1996 il en prend officiellement la relève. La passion qui anime Simon est la recherche de nouveaux cultivars les mieux adaptés au climat québécois.

 

À la recherche des meilleurs cépages ou faire du vin au Québec

Au début des années 2000 un des amis d’enfance, Alain Brault qui a planté des vignes en même temps de Charles-Henri de Coussergues (l’Orpailleur) est devenu pépiniériste et vend maintenant à beaucoup de viticulteurs du Québec. Au début il cherchait des plants intéressants et s’est tourné vers l’Université du Minnesota et Aylmer Swanson qui lui ont conseillé divers plants à essayer au Québec. ‘’En 1994, Alain est venu me voir pour me demander si j’étais intéressé à essayer les recommandations de M. Swanson. On a déterminé une parcelle de vigne au bout de mon champ et on a planté une vingtaine de variétés qui venaient du Minnesota. On a essayé ça pendant 3 ans sans protection hivernale et puis on a décidé d’aller à l’étape subséquente qui était de faire du vin avec ça.

On a formé un petit comité de recherche informel en 1996 où on s’est partagé les premières récoltes et on a essayé tout ça. Les plants les plus intéressants ont été offerts aux viticulteurs québécois. Parmi tout ça il nous a semblé qu’un des cépages les plus prometteur était le Frontenac, un cépage qui produit beaucoup, une vigne qui est forte, qui est capable de charger du raisin année après année. ‘’

En 1999 il fonde en compagnie de trois autres vignerons et Alain Brault le ‘’Club de recherche et de développement en viticulture du Québec’’ devenant en 2001 le Comité de recherche de l’Association des Vignerons du Québec dont il sera président pendant 7 ans. Il y siège encore comme administrateur à titre de premier vice-président. Il a sillonné les différentes régions viticoles nordiques du monde afin de répertorier de nouveaux cépages qui pourraient être intéressants pour le Québec.

Écoutons-le raconter une tranche de l’histoire de l’évolution de la viticulture au Québec : ‘’Avec le temps sont arrivés le Frontenac blanc et Le Frontenac gris. À mon avis ce sont des cépages qui sont des polices d’assurances parce qu’ils sont productifs, ils sont qualitatifs, et font du bon vin. Puis le Seyval qui selon Simon Naud ‘’est un bon cheval de bataille. C’est un cépage qui est assez droit, qui est un très bon producteur.’’

 

Dans les premières années ça lui a pris un certain temps pour jauger de la productivité nécessaire pour avoir l’équilibre dans ses vins. Ses Seyval étaient, au départ, un peu trop acides, un peu verts et avec le temps les plants ont pris de la maturité. ‘’On a su quelle hauteur de palissage était nécessaire pour aller chercher la maturité du raisin, une belle expression et un bon taux de sucre et trouver la charge bien équilibrée et bien balancée pour avoir une belle récolte à chaque année.’’ Donc selon lui, avec le temps, le Seyval est devenu un plant important pour le développement de l’industrie viticole au Québec (surtout dans Brome-Missisquoi) et évidemment pour le Vignoble.

‘’Les premières années ce cépage a été mis sous terre durant la période hivernale et au début des années 2000 nous avons commencé à le protéger ainsi que notre Vidal avec des toiles géotextiles. Le taux de mortalité des bourgeons était meilleur. Avec la toile on allait chercher un 10 degrés de protection même sans neige. Dès qu’on a un couvert de neige soit 1 pouce ou un pied on ne descend jamais en bas de -6C. C’était donc stable et efficace. J’ai buté pendant 19 ans et par la suite on a vraiment fait un transfert aux toiles vu leur efficacité’’.

Il perçoit Le cépage Vidal qui est un hybride, comme un cépage des plus aromatique avec une très grande versatilité tout comme le Chenin blanc dans la Loire. Il peut être élaboré en vin blanc sec, on peut le faire surmûrir et en faire des vins doux et on peut produire de très beaux vins de glace’’.

Les Vinifera

‘’J’ai essayé les cépages Vinifera par curiosité, par plaisir personnel aussi pour voir ce que ça donnerait. Depuis tellement d’années on entendait parler que pour certains ça marchait et pour d’autres ça ne fonctionnait pas que je me suis dit que j’allais le faire. Finalement j’allais le savoir. Alors j’ai planté un rang dans lequel on essaye 10 cépages différents. Je les ai cultivés pendant 10 ans et je les ai étudiés sur plusieurs critères (charge, productivité, résistance au climat, maladies etc.).

Sur cette rangée j’ai pris les 5 plus intéressants qu’on a replanté 300 plants chacun pour passer à l’autre étape. Soit produire des cuvées qui soient plus ou moins importantes genre 300 litres mais qui ne soient pas des micro-cuvées. On avait par exemple du Savagnin blanc, du Muscat, du Gewurtztraminer, du Cabernet Franc et du Sauvignon blanc. De ces 5 cépages on voulait savoir qui va sortir du lot. J’y suis allé graduellement, lentement avec des résultats tangibles et toujours en validant l’expression de chaque cépage une fois en bouteille. La grande question est finalement est-ce que ça peut être rentable?’’

Finalement il aime bien les cépages vinifiera, cependant selon lui les cépages hybrides sont des valeurs sûres : ‘’Ça produit bien, Ça fait du bon vin et c’est rentable.’’

« Il faut arrêter de parler de cépages hybrides vs les cépages vinifiera. Il ne faut pas avoir honte de dire qu’un vin a été élaboré avec du Vidal, du Frontenac ou autre. On voit le marché québécois évoluer. Quand on était jeune en tant que vigneron on recherchait la rectitude mais l’évolution des bières artisanales nous ont fait évoluer. Les microbrasseries québécoises s’éclatent dans tout et notre jeune public est à la recherche de plein de nouveaux produits. On se fait demander ce qu’on a d’éclaté, de différent. Finalement on a pas besoin d’être dans une ligne formatée. On a des cépages différents, on a une identité différente, on a des façons de cultiver qui sont différentes alors découvrons toutes ces saveurs et ces aromes qui sont intéressants. On a maintenant une clientèle qui veut découvrir ce qu’on a à offrir en tant que nouveaux produits et nouvelles saveurs. Si les vins sont bons les gens vont les aimer. Les consommateurs ne se casseront pas la tête. Il faut que ça soit bon !. Avant Les gens goûtaient les vins québécois avec beaucoup d’appréhension. Maintenant quand on sert nos produits on sent un réel intérêt. On voit donc des années vraiment très stimulantes devant nous.’’

Les vins

Les descriptions sont celles du producteur :

Fraîche-Heure, vin blanc, Cépages principaux : Frontenac Gris, Vidal, Seyval Blanc Cépages secondaires : Saint Pépin, Crescent, Geisenheim. Disponible IGA et Metro.

Vin blanc fruité, léger et délicat. Présentant de rafraîchissants arômes de poires, d’agrumes, de miel et d’épices. Bouche fraîche avec une fine minéralité. Un goût franc, droit, avec une belle finale tout en finesse

Douce-Heure, vin rosé, cépages : Frontenac Gris, Frontenac Noir. Disponible IGA et Metro.

Rosé fruité couleur framboise aux arômes de fraises, de cerises, de groseille et d’épices. Bouche fraîche, équilibrée et savoureuse

Rassemble-Heure, vin rouge, cépages : Frontenac Noir, Marquette. Disponible IGA et Metro.

Vin rouge fruité, léger et savoureux aux arômes complexes de cerises, mûres et épices.

Solyter, vin blanc, cépages : Frontenac Gris, Frontenac Blanc, 2016, $17.50, code SAQ : 13107211.

Vin blanc sec présentant de rafraîchissants arômes de pommes, d’ananas et d’épices, se liant au parfum de pain grillé, de miel, de vanille et de noix de coco, issue de la fermentation en fût de chêne. Bouche fraîche et savoureuse où les saveurs de fruits à chair blanche s’expriment avec finesse, supportées par des saveurs de chêne lui apportant souplesse et longueur.

Equinox, vin blanc, cépages : Frontenac Gris, Frontenac Blanc, Vidal, Seyval,

Vin blanc sec, léger, délicat et fruité. Présente de rafraîchissants arômes de poires, d’agrumes, de miel et d’épices. Bouche fraîche et savoureuse.

Terro, vin rouge, 2015, $14.05, cépages : Frontenac Noir, Marquette, code SAQ : 12118541.

Vin rouge fruité souple et léger aux arômes complexes de cerises, de mûres, d’épices et de chêne.

Rosez, vin rosé, 2017, $14.50, cépages : Frontenac Noir, Frontenac Gris, code SAQ : 10850615.

Vin rosé fruité aux arômes de fraises, de cerises, de groseilles et d’épices. Bouche fraîche, équilibrée et savoureuse.

Les liquoreux :

Vin de glace, Sno, Vidal, format 200 ml, 2011, $29.45, code SAQ : 12118567.

Au nez : riches arômes révélant des parfums d’abricots, de marmelade et de litchi. La bouche offre une belle richesse et une agréable fraîcheur. La longue finale s’étire sur des accents de fruits tropicaux.

Novembre, vin de vendange tardive, 2016, $16.80, 375ml, code SAQ : 10853189.

Ce vin blanc présente un parfum de fruits tropicaux, de litchi, de poires, de pommes et un brin de vanille. Bouche fruitée fraîche et savoureuse.

Oeno-tourisme

Le vignoble offre une multitude d’activités et de forfaits. En voici les principales :

Dégustation de vins :

Simple mais efficace cette courte dégustation est parfaite pour découvrir les produits du vignoble. Vous pouvez choisir parmi la gamme des 7 vins de la maison.

Disponible du 1er mai au 31 décembre, selon l’horaire régulier de 10h à 18h tous les jours. Le coût est de $5.00 par personne et la durée de 20 minutes.

Visite du parc animalier

Disponible du 1er mai au 31 décembre, selon l’horaire régulier de 10h à 17h tous les jours. C’est gratuit et la durée de 15 à 20 minutes.

 

Dégustation polysensorielle

Cette activité exclusive du vignoble propose aux amateurs de vins de découvrir le vin rosé du domaine, le ‘’Rosez’’ en utilisant leurs 5 sens, par des jeux d’associations. Arômes, musiques, ouvres d’art…tout a été pensé pour mettre en valeur ce superbe produit, le tout dans un environnement enchanteur sur une terrasse surélevée au cœur des vignes. La dégustation est précédée d’une visite en carriole dans le vignoble.

Les fins de semaine jusqu’au 20 août avec des départs à 11 :30 et à 13 :45. Le coût est de $10.00 par personne

 

Visite du Maître de Chai

Cette visite vous permettra de découvrir un tout autre aspect de la production du vin : accompagné du vigneron ou de l’un des membres de l’équipe du vignoble, vous visiterez les installations de la vinerie et connaîtrez toutes les étapes de la fabrication du vin, de la cueillette à l’embouteillage, en plus d’avoir la chance de déguster un vin brut de cuve, en élaboration. Une opportunité rarement offerte dans les vignobles canadiens.

En semaine jusqu’au 20 août et les fins de semaine du 21 août au 15 octobre. Départs à 11h, 13 :30h et 15h. Le coût est de $10.00 par personne et la durée est de 40 minutes.

Dégustation Prestige

L’offre parfaite pour les plus épicuriens d’entre vous ! L’accord entre nos vins et les produits de notre élevage (mousse de foie de sanglier, terrine de cerf et saucisson fumé de Yack) confère à cette dégustation son côté unique.

Disponible du 1er mai au 31 décembre, selon l’horaire régulier. Libre tous les jours de 10h à 18h. Le coût est de $17.25 par personne el la durée est de 30 minutes.

Assiette du Terroir

Pour le dîner ou pour le souper, vous avez la possibilité de vous restaurer au vignoble bien installés sur l’une des terrasses ou dans la vieille grange centenaire. On vous propose un délicieux repas ou les viandes issues des élevages de cerf et de sanglier du vignoble sont accompagnés de salade, de condiments et de marinades. Vous pourrez accompagner le tout d’un verre de vin du vignoble.

Disponible du 1er mai au 31 octobre, selon l’horaire régulier. Libre tous les jours de 10h à 18h. Le prix est de $16.00 par personne et la durée est de 30 minutes.

Vigneron un jour

Pour une expérience encore plus complète et une fois de plus, unique, il est possible d’assister et de participer aux vendanges aux côtés du vigneron. Récoltes, foulage et presse des fruits… participez à chacune de ces importantes étapes qui guideront vers la création d’une toute nouvelle cuvée, dont une bouteille vous sera remise l’été suivante, une fois la fermentation terminée. Le repas du midi est offert avec des grillades de sanglier et du bon vin ! Dégustation, visite guidée et de nombreux échanges sont au menu.

Disponible la dernière semaine de septembre et la première d’octobre, sur réservation. Le coût est de $60.00 par personne. L’activité dure toute la journée de 9:30h à 17h. L’activité est très populaire et les réservations se font souvent un an à l’avance. Réservez tôt !

De plus divers forfaits sont disponibles : Consultez le site web  http://labauge.com/forfaits-disponibles/

Visite et repas, Excursion – route des vins (journée complète), forfaits hébergement, réceptions pour votre mariage et autres.

Consultez le site web  http://labauge.com/mariages/

Plein de possibilités pour personnaliser votre réception

Les heures d’ouverture du vignoble sont :

Du 1er juin au 15 octobre, tous les jours de 10h à 18h.

Du 15 octobre au 10 décembre, les fins de semaine seulement, de 10h à 17h.

Le vignoble est situé au Québec dans les Cantons-de-l’Est :

155, avenue des Érables
Brigham (Québec) J2K 4E1

Téléphone: 450 266-2149
info@labauge.com

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén