Catégorie : $20.01 à $25.00 (Page 1 of 6)

Coup de Coeur que ce 100% Roussanne!

Château du Trignon, Côtes du Rhône, Famille Quiot, vin blanc, 2018

Château du Trignon, Côtes du Rhône, Famille Quiot, vin blanc, 2018, $21.75, cépage : Roussanne 100%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 14205381.

J’ai eu le privilège en 2018 de rencontrer Jérôme Quiot juste avant son décès et de déguster plusieurs de ses vins avec lui. Quelle expérience ça avait été! La philosophie dont il imprégnait ses vins était cadrée sur le fruit, l’équilibre, la finesse et l’élégance. « « Nous voulons faire des vins complexes, fins et élégants’’. Et c’est toujours le cas.

Jérôme Quiot et Claude Lalonde (Vinformateur)

Qui plus est, ce vin est élaboré entièrement avec le cépage Roussanne qui j’affectionne particulièrement. Souvent utilisé en assemblage c’est un cépage de couleur d’un jaune dorée, bien aromatique qui dégage des effluves assez intenses d’abricots, de notes florales, de miel et de noix (notes oxydatives).

Ces caractéristiques se retrouvent dans ce vin avec au nez des effluves d’abricots, de pêches, de cantaloup, de miel et un soupçon de noix. En bouche c’est cette belle sensation de minéralité et une belle acidité qui étonnent. Sur des flaveurs de noix et d’amandes et une texture légèrement grasse, c’est un vin bien goûteux dont on ne se lasse pas. On achète tant qu’il y en a!!

Je l’ai essayé avec une fondue suisse (eh oui…) et l’accord était super! La texture grasse du vin et les notes de noisettes se mariaient très bien avec le fromage. Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer sauce crémeuse, volaille, viandes blanches et fromages crémeux.

Agence AOC

Tiens donc, cinq vins qui accentueront votre plaisir des Fêtes!

Marques de Casa Concha, Concha y Toro, Chardonnay, Chili, 2017, vin blanc, $20.50, sucre: 1.5 g/l, code SAQ : 11416141.

Un vin blanc assez intense sur des arômes de poires assez évidentes, de notes boisées (11 mois en barriques de chêne français), d’agrumes ainsi qu’une touche de vanille et de noisettes. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité assez vive pour un Chardonnay et les flaveurs de poire, de noisettes sont assez intenses. Il y a comme un petit côté rustique à ce vin qui est particulièrement goûteux avec une belle finale sur une touche d’amertume. Vous ferez de beaux accords avec des poissons grillés, des plats de poulet en sauce crémeuse et des fromages bien crémeux et coulants.

Marques de Casa Concha, Concha y Toro, Chardonnay, Chili, 2017

Gabriel Meffre, Saint-François, Côtes du Rhône, 2018, $17.95, vin rouge bio, cépages : Grenache 55%, Syrah 45%, sucre : 2.3 g/l, code SAQ : 14092938.

Ce vin est tout nouveau et fait partie du programme Pépinière de la SAQ. C’est-à-dire qu’il est disponible dans une quarantaine de succursales afin d’en déterminer le potentiel de marché. Afin d’en déterminer la disponibilité, veuillez consulter le site de la SAQ : www.saq.com

Des accents de fruits rouges bien mûrs (framboises, cerises) ainsi que de notes d’épices douces. Équilibré, des plus souple ce vin a une belle texture veloutée et des tannins presque charpentés et soyeux. Il est plus en finesse qu’en intensité et fera de très beaux accords avec les plats des fêtes genre tourtière, ragoût de pattes et autres.

Gabriel Meffre, Saint-François, Côtes du Rhône, 2018

Rioja Vega, Espagne, Rioja Baja, 2018, $10.95, cépages : Tempranillo 90%, Grenache 10%, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 12699197.

Définitivement sur des effluves de fraises, de cerise, d’eucalyptus et d’épices douces, pratiquement comme un Beaujolais. C’est un vin assez surprenant pour le prix avec une belle texture et des tannins qu’on croirait être plus charpentés pour du Tempranillo. Ceux-ci sont bien souples et gouleyants tout comme un Beaujolais. La dominante des flaveurs est sur les frais rouges frais. Ce vin offre un excellent rapport qualité/prix.

Rioja Vega, Espagne, Rioja Baja, 2018

L’Impromptu, Saint-Verny, Vallée de la Loire, Côtes d’Auvergne, 2017, $19.00, cépage : Gamay 100%, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 13343264.

J’en avais parlé lors de ma rencontre avec Léa Desprat de la maison Desprat Saint-Verny en mai dernier. Véritable Coup de Cœur le 2016 m’avait subjugué. Ce 2017 continue sur cette lancée!! J’avoue d’emblée que plusieurs vins élaborés de Gamay m’enchantent particulièrement. Plusieurs des 10 crus de Beaujolais, de la Loire et certainement d’Auvergne font de ce cépage des vins succulents que j’affectionne.

Résolument sur des notes de fruits bien frais (fraises, framboises et cerises) avec une petite touche de notes épicées. La bouche est veloutée, presqu’une caresse et les tannins sont presque charpentés donnant à ce vin une très belle structure. L’ensemble m’enchante et me séduit de nouveau.

L’Impromptu, Saint-Verny, Vallée de la Loire, Côtes d’Auvergne, 2017

Feist, Porto Colheita, 1998, $36.00, cépages: Tinta barroca 25%, Tinta roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga nacional 25%, sucre: 57 g/l, code SAQ: 734632.

Sur des accents assez intenses de raisins très mûrs, de notes de caramel, de chocolat, de noisettes, de dattes et de figues. Tellement ‘’chill’’ et d’une belle douceur avec comme une certaine opulence. Je l’ai bien aimé!

Feist, Porto Colheita, 1998

Tous ces vins sont des échantillons que j’ai reçus.

Dégustation à l’anonyme et spectacle pour la fête du Grand Stef !!

Hier c’était la fête du Grand Stef (Stéphane) un des fameux Moustiquaires (groupe de dégustation de plus sérieux…) et évidemment afin de souligner cet événement on s’est tapé une dégustation à l’anonyme ainsi qu’un spectacle donné par Joanne Griffith. Musique et vins vont de pair évidemment !!

Les Moustiquaires: de gauche à droite: Claude (Vinformateur), Bob, Ben et Stéphane (Le Grand Stef)

Nous étions une dizaine autour de ces flacons et chacun y allait de son pronostique afin de trouver quel était chaque vin. Pas évident! Alors je vous fais part des vins qui ont particulièrement retenu mon attention. Dans mes commentaires je vous dis ce que nous croyions être le vin (cépage, pays etc.) puis finalement ce qu’il était vraiment! Surprenant!

Frontonio, Telescopico, Valdejalon, Espagne, 2015, $28.95, cépage: Garnacha, code SAQ : 14083441.

Nous avons tourné autour du pot pendant un bout de temps pour finalement penser que c’était un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du Languedoc. On était pas loin! De la belle Grenache d’Espagne avec un beau volume en bouche, des notes de fruits bien mûrs et des tannins presque charpentés assez souples. Bien goûteux! Pas mal beau!

Frontonio, Telescopico, Valdejalon, Espagne, 2015

Mommessin, Grandes Mises, Saint-Amour, Beaujolais, 2017, $24.75, cépage: Gamay, code SAQ: 13386168.

Nous avons découvert le cépage Gamay mais nous croyions qu’il provenait de la Loire à cause de la fraîcheur du fruit. Finalement c’était un Saint-Amour!  Un vin suave, d’une texture tellement veloutée avec des accents de fruits rouges (fraises, cerises) intenses d’une fraîcheur étonnante.  Vraiment superbe! Un des dix crus du Beaujolais qu’il vaut la peine d’acheter.

Mommessin, Grandes Mises, Saint-Amour, Beaujolais, 2017

Dampt, Petit Chablis, Vieilles Vignes, 2018, $23.60, code SAQ: 13657677.

Encore une fois nous avons tourné autour du pot avec un assemblage de Chardonnay et de Sauvignon blanc à cause de l’acidité. On cherchait un vin de région nordique. C’était un Petit Chablis dont l’acidité était tellement fraîche, un vin bien droit sur des flaveurs de fruits blancs et un soupçon de notes beurrées.

Dampt, Petit Chablis, Vieilles Vignes, 2018

Rainer Wess, Riesling, Wachau, Basse-Autriche, 2017, $26.65, code SAQ : 13983544.

J’ai cru que c’était un Friulano du l’Alto Adige alors que c’était un beau Riesling d’Autriche. Ce qui nous m’a berné c’est le fait que ce vin n’avait aucunement les notes pétrolées typiques au cépage et finalement ressemblait à un Friulano que j’avais récemment dégusté. Belle acidité, niveau de sucre en équilibre avec l’acidité. Super beau!

Rainer Wess, Riesling, Wachau, Basse-Autriche, 2017

Vignalta Venda, Italie, Vénitie, Colli Euganei, 2014, $21.25, cépages : Merlot 80%, Cabernet-Sauvignon 20%, code SAQ : 12523503.

Nous étions en Italie mais nous croyions que c’était un vin élaboré avec du Sangiovese surtout à cause des notes épicées et des tannins qui étaient charpentés. Surprise! C’était un assemblage de Merlot et de Cabernet-Sauvignon! D’un bel équilibre avec des notes de cassis, de prunes, de cerises et d’un beau boisé bien intégré.  

Vignalta Venda, Italie, Vénitie, Colli Euganei, 2014

Barros, Porto Colheita, 2001, $36.75, code SAQ : 882894.

Celui-là n’a pas été dégusté à l’anonyme. Il s’ouvre sur des arômes assez intenses de raisins frais, de prunes, de fruits secs, de fruits confits ainsi qu’un soupçon de caramel. Beau velouté avec une texture assez grasse, ce Colheita est doté d’une acidité assez surprenante qui équilibre bien le niveau de sucre perçu. Il émane des flaveurs de mélasse, de notes balsamiques, de fruits secs et d’épices dans un volume assez sphérique en bouche dans une bonne persistance gustative.

Barros, Porto Colheita, 2001

Spectacle de Joanne Griffith

Joanne Griffith – fête de Stéphane

Délicieux Petit Chablis bien droit, floral et qui dégage une belle sensation de minéralité!

Petit Chablis, Les Ammonites, Bourgogne, François Martenot, 2018

Petit Chablis, Les Ammonites, Bourgogne, François Martenot, 2018, $21.95, cépage : Chardonnay, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 14168411.

Au nez sur des notes florales, de pêches et d’agrumes. En bouche le moelleux est ferme, l’acidité bien fraîche et ce qui domine c’est cette belle sensation de minéralité venant d’un vin bien droit qui dégage beaucoup de tension. De belles saveurs de pêches et de noyaux de pêches avec une légère amertume qui fait bien saliver. C’est savoureux, goûteux et des plus satisfaisant avec une belle finale sur des notes de craie.

Vous ferez de beaux accords avec des volailles, le veau en sauce crémeuse, les risottos crémeux et les poissons grillés

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Faites le plein d’idées et découvrez des surprises parmi ces neuf suggestions de vins!

Dégustation

Un mousseux britannique appelé Britagne, des vins d’Espagne, de Slovénie, de France, d’Afrique du Sud , de Hongrie et d’Italie. Tous disponibles à la SAQ, à vous de les découvrir!

Un ‘’Britagne’’, version champagne britannique, Exton Park, Blanc de Noirs, $49.75, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 14134801.

Ce qui domine dans ce mousseux c’est sa sensation de minéralité avec comme un goût crayeux ce qui donne l’impression d’un vin bien droit. En bouche c’est d’une texture crémeuse avec des flaveurs de fruits blancs et de levure, bien croquant avec une acidité assez vive. Étant fait entièrement de Pinot Noir, il est de tendance vineuse et possède une belle structure. Il vaut entièrement la peine de l’essayer car il se compare facilement aux Champagnes de même prix. Vraiment une nouveauté.

Britagne, Exton Park, Blanc de Noirs

D’Espagne, Penedès, Tuvi, Sumarroca, 2018, $15.35, cépages : Xa-rello 50%, Gewutrztraminer 30%, Riesling 10%, Viognier 10%, sucre : moins d’un gramme, code SAQ : 13574687.

Coup de Coeur! Aromatique et parfumé ce vin m’a conquis! C’est floral avec un soupçon de fruits exotiques, de notes citronnées et de zeste de lime et citron. En bouche c’est tout en fraîcheur et en équilibre avec une belle acidité vive. Le tout se termine sur des flaveurs de zeste de citron et de pamplemousse. Et quel rapport qualité/prix! À acheter!

Tuvi, Sumarroca, 2018

France, Chablis, Nicolas Potel, 2017, $27.35, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 14045171.

Ce vin est travaillé à la bourguignonne avec bâtonnage sur lies et vieillissement en foudre ce qui lui donne des notes un peu beurrées, de fruits blancs (poire) et un soupçon de barbe à papa. C’est assez gras en bouche, riche et élégant avec une belle acidité en finale ce qui créé un beau contraste avec le gras de la bouche. À essayer assurément!

Chablis, Nicolas Potel, 2017

Slovénie, Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016, $27.15, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 13910290.

Dégusté à l’aveugle j’aurais cru un Sauvignon Blanc de la Loire tellement il était typé et bon. Eh non! Il vient de la Slovénie. Il livre tout ce que vous vous attendez d’un Sauvignon Blanc : des notes herbacées, citronnées avec une acidité vive bien fraîche ainsi qu’une belle sensation de minéralité. La finale assez longue est sur le zeste de pamplemousse. Un beau vin funky!

Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016

D’Afrique du Sud, Western Cape, Kloof Street, Chenin Blanc, 2018, $22.20, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 12889409.

Cette winery a été élue ‘’Winery of the Year’’ d’Afrique du Sud! Rien de moins! Quel vin charmeur avec ses notes de miel, de fruits blancs bien mûrs. Et ça sent les fleurs! Bien goûteux (pommes jaunes) avec une texture un peu grasse, une acidité fraîche et une belle sensation de richesse. Belle longueur!

Kloof Street, Chenin Blanc, 2018

Italie, Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017, $29.40, cépages : Arneis 30%, Cortese 30%, Sauvignon Blanc 30%, Vermentino 10%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 14039301.

Coup de Coeur! Épices, cannelle, estragon, notes de résine et balsamiques, senteurs de rose, petit côté oxydatif et saveurs de poires. Tout un début! En bouche tout est en équilibre avec des flaveurs complexes et intenses. Vraiment beau! Achetez ce vin! Beaux accords avec dinde grillée, filet de porc aux poires et estragon.

Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017

Hongrie, Szekszard, Kadarka, Heimann, 2017, $22.90, code SAQ : 14057219. Prochainement sur les tablettes de la SAQ.

J’avais le nez dans le casseau de fraises bien fraîches! J’avais l’impression de boire un Gamay du Beaujolais. Tout en équilibre, sur dominantes de fruits rouges avec des tannins assez légers. Des plus  rafraîchissant.

Kadarka, Heimann, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017, $20.20, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13668392.

Sur dominante de notes empyreumatiques (fumée), de fruits noirs (mûres) et de réglisse. Les tannins sont charpentés et belle longueur. Il faut aimer le style et le cépage qui est vraiment typique à l’Afrique du Sud!

The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017

Afrique du Sud, Swartland, Kloof Street, Red, 2017, $22.90, cépages : Syrah 73%, Mourvèdre 12%, Cinsault 8%, Carignan 6%, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 12483927.

Ce vin est littéralement bâti comme un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du sud de la France. Et il est très réussi avec ses notes d’épices, de prunes, de fraises légèrement confiturées et de fruits noirs. En bouche il offre un beau volume, est bien goûteux sur dominante de fruits noirs et des tannins dodus et presque charpentés. Vraiment pas mal!

Kloof Street, Red, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, Terre Brûlée, Rouge, 2017, $22.45, cépages : Syrah 60%, Cinsault 40%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13738055.

Coup de Coeur! Dominante assez intense de fruits rouges et d’épices sur des tannins assez charpentés. C’est élégant, goûteux et d’une belle concentration. À ce prix, on achète!

Terre Brûlée, Rouge, 2017

L’agence Rézin représente tous ces vins au Québec

Des accords vins et mets parfaits grâce à François Chartier et à l’École Hôtelière des Laurentides

Accords mets vins EHDL

Souvent lorsque on accorde le profil aromatique d’un vin de façon parfaite avec celui d’un met, il y a comme un ‘’troisième goût’’ qui naît de cette association. Et qui d’autre que François Chartier pour créer de tels accords!

François Chartier ‘’Créateur d’harmonies’’ est considéré comme l’une des plus futées ‘’tête chercheuse’’  en matière de création de recettes et d’harmonies vins et mets grâce à sa science d’harmonies et sommellerie moléculaire.

François Chartier

Le réputé dégustateur de vins américain Robert M. Parker dit de lui qu’il est ‘’Un pur génie’’, alors que le célèbre chef catalan du restaurant elBulli, Ferran Adria, le qualifie comme ‘’l’expert mondial numéro un en saveurs’’. Il est présent sur tous les continents, dont en Europe, où il élabore ses vins Chartier (disponibles à la SAQ, dans l’ouest canadien, en Espagne et bientôt au Japon). Il a lancé il y a deux ans l’agence d’importation privée Les Vignerons de Chartier.

Dégustation Accords mets vins

Cet evénement ‘’Accords mets vins’’ avait lieu à l’École Hôtelière des Laurentides son Alma Mater, ou il a étudié en sommellerie il y a environ 30 ans. Une trentaine de personnes ont payé $20.00 (somme des plus raisonnable) et se sont laissé charmer par les harmonies crées entre les vins de François Chartier (eh oui, il a en plus une agence d’importation de vins) et les bouchées incroyables, originales et simplement délicieuses qui ont été développées de concert avec la chef Josée Morasse et ses élèves en cuisine de l’École Hôtelière des Laurentides. 

En tant qu’ancien étudiant en sommellerie à l’École, je dois admettre que j’ai été subjugué par toutes ces flaveurs et saveurs.

L’événement

Afin de créer ces harmonies parfaites, François Chartier a travaillé de concert avec la Chef Josée Morasse et le Maître Sommelier et professeur en sommellerie, Jean Beaudin. Les profils aromatiques des vins ont été développé et selon la méthode mise au point par François Chartier, divers ingrédients ont été identifiées à partir desquels ont pouvait créer des recettes en harmonie parfaite avec les vins. Afin de bien comprendre le processus créatif de François Chartier, les étudiants en cuisine ont suivi une demi-journée de formation en sommellerie et plus spécifiquement sur la philosophie de François.

Par la suite diverses recettes ont été élaborées et optimisées.

Jean Beaudin, Maître Sommelier et professeur de sommellerie

La dégustation

Les vins de François Chartier sont disponibles en importation privée sauf pour le Fronsac qui est disponible à la SAQ. Pour tous les détails et pour commander, consultez son site : https://vignerons.francoischartier.ca/

Cava, Carles Andreu, Espagne, Conca de Barbera, Brut nature, $25.30, cépages : Parellada 60%, Macabeu.

Au nez, des notes de fruits blancs (pommes, poires) et d’ananas ainsi que des notes  florales. La bouche est crémeuse, dotée d’une belle acidité assez vive qui supporte une belle sensation de minéralité.

Accord: Brunoise de pommes Cortland et pacanes, parmesan, crevettes safranées

Les Bambins, blanc bio, France, Languedoc, Clos des Augustins, 2017, $25.47, cépages : Chardonnay, Rolle, Roussanne, sucre : moins d’un gr/l.

Au nez, des notes de pêche et des notes florales et un soupçon de fruits exotiques (ananas). La texture est un peu grasse et l’acidité bien équilibrée. D’une belle longueur et bien goûteux.

Accord: Tartare de saumon, sirop d’érable, ananas, cannelle, clou de girofle, sésame

Espagne, El Casetero, Microcomico, Macabeo, DO Campo de Borja, 2018, $21.45

Bien floral, aromatique sur la poire, la lime et les épices. L’acidité est vive et le vin offre une très belle sensation de minéralité qui s’accorde parfaitement avec le ceviche.

Accord: Ceviche de pétoncles à la lime – croûton au cari

Espagne, Botijio Rojo, Garnacha, 2016, $23.00

Sur des notes balsamiques, de cerises noires, de muscade, de poivre et d’herbes fraîches. La bouche dégage une belle acidité bien fraîche, les tannins sont presque charpentés et le tout dégage une certaine élégance. Incroyable avec la bouchée! Carrément un 3e goût!

Accord: Filet de bœuf au mole – betteraves au genièvre

France, Bordeaux, Fronsac, Chartier, 2015, $18.10, code SAQ : 12068070.

Des notes de sous-bois, de fruits rouges (fraises et framboises) d’une belle profondeur sur des tannins charpentés tissés bien serré.

Accord: Canard, riz sauvage, pois verts, safran, riz sauvage soufflé, enoki

France, AOC Languedoc, Les Augustins, Pauline rouge, $21.62.

Nez des plus charmeur sur des notes de fraises presque confiturées, de poivre, d’olives noires et de garrigue. L’acidité est bien équilibrée et les tannins presque charpentés.

Accord: Tapenade d’olives noires, thym et estragon, anis étoilée

Espagne, DO Penedès, Microscopi, Carignan, 2017, $32.07

Sur des notes de fruits noirs, soupçon d’épices et quelque peu herbacées. Bel équilibre en bouche avec des tannins presque charpentés et beaucoup de fraîcheur.

Accord: Truffe, dattes, cerise, sirop de lavande et poivre

François Chartier

Pour en savoir plus sur François Chartier, visionnez sa conférence sur ‘’La fin des frontières géographiques du goût’’ ou consultez son site web : www.françoischartier.ca

Les vins de la maison Trapiche! On achète!

Trapiche – les vins dégustés

À chaque dégustation des vins de cette maison, je suis étonné par le rapport qualité/prix de ces vins. Je ne suis jamais déçu, aussi bien dire que je suis pratiquement toujours satisfait. Nous en avons dégusté 8 avec German Buk winemaker chez Trapiche. Lui et Sergio Case sont responsables de l’élaboration des vins de la maison.

German Buk Winemaker chez Trapiche

Quand je lui parle du rapport qualité/prix des vins, il me répond : ‘’Nous avons beaucoup de compétition de par le monde et chez Trapiche on oublie jamais ça’’. German a commencé chez Grupo Penaflor en 2007 et est devenu winemaker chez Trapiche en 2014. Il fait partie d’une équipe dont l’objectif est de démontrer le potentiel qualitatif des diverses régions et terroirs de l’Argentine. Il a entre autres participé au développement des vins Costa Pampa.

La dégustation

Trapiche, Costa Pampa, Extra Brut, $24.95, sucre : 6.83 g/l, cépages : Chardonnay 80%, Pinot Noir 20%. Disponible en importation privée.

Un beau mousseux doté d’une belle douceur, bien crémeux avec une acidité vive et persistante sur des notes de fruits blancs bien mûrs (pommes) et de zeste de citron. On y retrouve un soupçon de notes toastées avec une belle sensation de minéralité.  Accords avec des huîtres et fruits de mer.

Trapiche, Costa Pampa, Extra Brut

Trapiche, Costa Pampa, Chardonnay, 2018, $24.95, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 13688772.

Un beau coup de Coeur!! Bien différent d’autres Chardonnay que j’ai dégusté à date. Il était très aromatique et particulièrement floral sur des notes de fruits blancs et avec comme avec une légère sucrosité. La texture est quelque peu grasse, l’acidité bien fraîche et de belles flaveurs de zeste de citron ainsi qu’une belle sensation de minéralité viennent compléter le tout. Belle complexité et structure! On court acheter ce vin!

Trapiche, Costa Pampa, Chardonnay, 2018

Trapiche, Medalla, Chardonnay, 2016, $19.95, sucre : 3.5 g/l, code SAQ : 13675875.

Ce Chardonnay est de style plus traditionnel dans le sens qu’on y retrouve des notes boisées, beurrées complétées par celles de fruits bien mûrs sur la poire avec un soupçon d’ananas. En bouche, beau contraste entre la texture grasse et l’acidité assez vive qui lui donne beaucoup de tension et de complexité.

Trapiche, Medalla, Chardonnay, 2016

Zaphy, vin rouge organique, Cabernet Sauvignon, 2018, $11.95, sucre : 2.9 g/l, code SAQ : 14023191.

Bien satisfaisant ce vin bio qui laisse toute la place au fruits bien mûrs (mûres) avec qui possède une belle structure et est tout en équilibre. En bouche on perçoit des flaveurs d’épices, de fruits noirs avec des tannins bien présents. Et quel rapport qualité/prix!!

Zaphy, vin rouge organique, Cabernet Sauvignon, 2018

Trapiche, Broquel, Malbec, 2017, $15.75, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 10318160.

J’ai beaucoup apprécié de vin! Sur des notes de cerises très mûres, de bois, de vanille et de chocolat. Déjà pas mal non? En bouche les flaveurs sont d’une belle concentration surtout sur les fruits noirs avec des tannins charpentés et tissés bien serré. Belle finale bien goûteuse!

Trapiche, Broquel, Malbec, 2017

Trapiche, Medalla, Cabernet-Sauvignon, 2016, $20.00, sucre : 3.0 g/l, code SAQ : 10493806.

Charmeur avec ses notes de butterscotch, de vanille, de cerises…miam, miam…Tellement bon en bouche, bien juteux, des tannins bien enrobés et charpentés sur des notes légèrement boisées et de fruits noirs. On achète ce vin!

Trapiche, Medalla, Cabernet-Sauvignon, 2016

Trapiche, Gran Medalla, Cabernet Franc, 2014, $25.95. Non disponible.

Ce vin a déjà été disponible et la SAQ le renouvellera probablement. On garde les doigts croisés. Un peu plus austère sur des notes herbacées, de fruits rouges (fraises) et de vanille. En bouche on retrouve une certaine élégance avec des tannins charpentés et des notes de fruits noirs.

Trapiche, Gran Medalla, Cabernet Franc, 2014

Trapiche, Terroir Series, Edicion Limitada, Cabernet Sauvignon, 2013, $50.00. Disponible en importation privée.

Si on se demande si la maison peut faire des vins haut de gamme? Eh bien en voici la preuve! Un vin avec beaucoup de volume, d’amplitude et de complexité et quelles saveurs… Tellement charmeur, il se laisse découvrir sur des notes d’eucalyptus, de fruits noirs et de poivre, puis de cerises bien mûres et de notes boisées. C’est opulent en bouche avec des tannins bien charpentés et des flaveurs d’épices douces. Et quelle longueur…Pour votre cellier ou votre cave!!

Trapiche, Terroir Series, Edicion Limitada, Cabernet Sauvignon, 2013

Pour commander les vins en importation privée, contactez l’agence Dandurand : https://www.vinsdandurand.com/fr/

Quatre très beaux vins que j’ai dénichés pour vous!

Ces vins ont retenu mon attention lors d’une récente dégustation parmi plusieurs autres vins. J’ai la chance d’en déguster pratiquement tous les jours et j’aime bien vous dénicher de beaux produits. Alors voici deux blancs et deux rouges qui viennent d’Italie, d’Espagne et de l’Argentine. La preuve que les bons vins ne connaissent pas de frontière.

Aria, Baglio di Grisi, Italie, Sicile, 2017, $19.95, vin blanc, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 4.1 g/l, code SAQ : 13567612. Disponible dans 31 magasins

Un vin bien droit, très aromatique sur des notes assez intenses de poires, de fruits exotiques (ananas) et de fruits blancs. En bouche c’est un vin très frais avec une acidité presque vive et une belle sensation de minéralité.

Aria, Baglio di Grisi, Italie, Sicile, 2017

Mountain Blanco, Sierras de Malaga, Telmo Rodriguez, Espagne, Andalousie, 2015, $25.00, cépage : Moscatel 100%, vin blanc, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 14006121. Disponible dans 91 magasins.

On ne goûte pas souvent des vins élaborés de 100% Moscatel! Et c’est pas mal bon et tellement différent! Sur des notes de zeste de citron et de notes balsamiques (sapinage) avec une belle texture en bouche et une belle acidité juste ce qu’il faut. Bien goûteux et d’un bel équilibre. Moi j’ai beaucoup aimé!

Mountain Blanco, Sierras de Malaga, Telmo Rodriguez, Espagne, Andalousie, 2015

Borgogno, Langhe, Rosso, Italie, Piémont, Pinin, 2017, $19.95, vin rouge, cépages : Dolcetto 70%, Freisa 30%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 14102403. Disponible dans 82 magasins.

Un beau Dolcetto bien fait sur des notes de cerises bien fraîches, d’épices, de tabac blond ainsi que quelques notes florales. En bouche c’est résolument sur les notes de fruits (cerises) ainsi que sur des notes de noyaux de cerise ce qui lui donne une légère amertume et beaucoup de fraîcheur. Les tannins étaient assez charpentés pour un Dolcetto.

Borgogno, Langhe, Rosso, Italie, Piémont, Pinin, 2017

Tinto Historico, D.V. Catena, Argentine, Mendoza, 2017, $19.95, vin rouge, cépages: Malbec 72%, Bonarda 21%, Petit Verdot 7%, sucre: 3.1 g/l, code SAQ : 13958365. Disponible dans 144 magasins.

Très beau vin de cet excellent producteur qui élabore toujours des valeurs sûres! Sur des notes animales (cuir), de cerises, de mûres et d’épices et de réglisse. En bouche c’est assez intense mais avec une dose de finesse et de fraîcheur. Beau volume en bouche et belle longueur.

Tinto Historico, D.V. Catena, Argentine, Mendoza, 2017

Merci à l’agence Noble Sélection pour cette dégustation!

La révolution vinicole et viticole en Argentine !

Argentine

Tout un vent de changement en Argentine ces temps-ci!  Pour nous en faite part, Wines of Argentina avec le Consulat Général de la République d’Argentine ont mis sur pied une classe de Maîtres sur les vins de l’Argentine. Celle-ci était menée par Joaquin Hidalgo journaliste viticole en Argentine.

Un des changements qui affecte le plus le milieu viticole et vinicole en Argentine est le développement d’un nouveau système d’appellation qui se calque sur ce qui se fait en Europe. Cette approche instituée par l’Institut National de Vitiviniculture met le focus sur les différenciations entre les divers terroirs de l’Argentine. Grâce aux technologies appliquées à l’étude des sols et à l’étude des conditions climatiques qui configurent la diversité des terroirs on est à redévelopper un ensemble de ces IG. De nouvelles indications géographiques (IG) ont récemment mises sur pied suite à ces analyses.

À ces IG on appliquera une classification basée sur l’aspect qualitatif des vins des sols, du climat etc. Tout comme en Bourgogne par exemple ou on distingue divers échelons. Ce projet s’étendra sur plusieurs années.

Il y a maintenant 101 IG en Argentine incluant 2 DO (Dénominations d’origine) soient Luyan de Cuco et San Rafael.

GI Logics – présentation Joaquin Hidalgo

La viticulture organique est aussi en forte progression grâce au fait qu’une bonne partie de l’Argentine  est situé du côté continental et bénéficie d’un climat assez sec lequel est des plus favorable à la viticulture organique. La surface en viticulture organique a augmenté de 275 hectares en 2005 à maintenant 6240 en 2016.

Argentine

Quant à l’évolution des vins eux-mêmes, les vins blancs subissent des transformations assez importantes. L’élaboration des vins passent soit par le reconditionnement des vieilles vignes surtout dans le cas du Sémillon et du Torrontes et la recherche de niveaux d’acidité plus élevé ou de niveaux d’alcool moins élevés. On a aussi tendance à planter des vignes pour les vins blancs dans des endroits plus en altitude qu’auparavant. Quant à la vinification des vins blancs, on voit de plus en plus de vins oranges ainsi que des fermentations carboniques, des vins de voile ainsi que des vins de type oxydés.

Torrontes

Quant aux vins rouges, le plus vendu est décidément le Malbec. En fait, près de deux bouteilles sur trois de vins rouges vendus sont du Malbec. On a tendance à voir de plus en plus de Cabernet-Sauvignon, de Cabernet Franc, de Bonarda et de Petit Verdot. Quant au Malbec on différencie ce cépage de plus en plus selon les terroirs. Par exemple le profil aromatique de vins seront passablement différents qu’ils soient de Mendoza Este, de Luyan de Cuco ou de Valle de Uco. Quant aux assemblages on passe de l’assemblage classique de Malbec, Cabernet Sauvignon et de Merlot vers des assemblages de Malbec, de Cabernet Franc et d’autres cépages.

Profil aromatique – Malbec par région

Ce qu’il y a à savoir sur l’Argentine

Étendue et diversité : Le pays s’étend sur 3779 km du nord au sud soit du 23 ième au 45 ième parallèle. On peut ainsi cultiver des vignobles de qualité sur de grandes superficies et offrir une grande diversité de terroirs, Les facteurs clés sont l’altitude et la latitude, la présence de la Cordillère des Andes, les précipitations et la grande variété des sols. Plusieurs vignobles se situent à plus de 330- mètres d’altitude.

Climat : Sec et continental. Les régions traditionnelles de l’Argentine sont situées dans des vallées situées en haute altitude, éloignées de l’océan, ce qui en fait l’un des rares territoires viticoles continentaux du monde.

Sols : Peu fertile. Les sols sont en général jeunes et privés de nutriments, à faible teneur en matière organique, ce qui limite la croissance de la vigne.

Eau : D’une grande pureté. L’eau pure provenant de la fonte des glaces des Andes, constitue la principale source d’irrigation dans les vallées.

C’est le 5 ième plus grand producteur de vin au monde

C’est le 10 ième plus grand exportateur de vin au monde

On y compte 895 propriétés viticoles

Il représente la 7ième plus grande surface plantée au monde

Les régions et sous-régions

L’Argentine se subdivise en 4 grandes régions soient Le Nord, Cuyo, Atlantique et Patagonie.

Dans le Nord (6,000 hectares soit 3% du pays) se situent les provinces de Salta, Jujuy, Tucuman at Catamarca.  

Région Nord

Dana la région de Cuyo (190,710 hectares, 95% du pays) se retrouvent les provinces de La Rioja, San Juan et Mendoza qui est la plus importante de ces régions.

Région Cuyo

Dans la région de Patagonie et Atlantique (3768 hectares, 1.88% du pays) on retrouve les provinces de La Pampa, Neuquen, Rio Negro, Chubut et Buenos Aires.

Les cépages

Les vins blancs :

Les vins blancs représentent 18.85% des cépages cultivés en Argentine.

Torrontes 27%, Chardonnay 16%, Sauvignon Blanc 6%, Chenin 5%, Sémillon 2%, autres 44%

Les vins rouges :

Les vins rouges représentent 81.15% des cépages cultivée en Argentine :

Bonarda 16%, Malbec 37%, Cabernet Franc 1%, autres 46%

La dégustation

Vins blancs

Sémillon, Nieto Senetiner, Argentine, Mendoza, vin blanc, 2017, $16.50, cépage : Sémillon 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 13653001.

Agence Sylvestre

J’ai bien aimé ce Sémillon surtout pour la complexité de ses saveurs et du contraste entre sa texture légèrement grasse et son acidité presque vive. Ce vin a été élevé à 50% dans des fûts de chêne français. L’élevage sur lies et l’utilisation des fûts produisent un vin d’une belle complexité. Ce vin a vieilli en bouteille un minimum de 6 mois.

Au nez des notes assez intenses de pêches très mûres et d’abricots, de miel ainsi que des notes boisées. En bouche des notes d’amandes, des notes boisées ainsi qu’un rappel des notes de pêches et d’abricots. La finale est sur des notes de noyaux de pêche et est d’une longueur moyenne. Très beau rapport qualité/prix.

Sémillon, Nieto Senetiner, Argentine, Mendoza, vin blanc, 2017

Torrontes, Susana Balbo, Signature, 2018, $22.90, sucre: 1.2 g/l, code SAQ : 13475646.

Très beau vin sur des notes de pêches, de fruits exotiques, de pamplemousse et de zeste de pamplemousse. En bouche c’est un vin des plus savoureux avec une acidité assez vive, une belle sensation de minéralité et une belle longueur.

Torrontes, Susana Balbo, Signature, 2018

Catena, Alta, Chardonnay, 2016, $40.00, sucre : 2,7 g/l, code SAQ : 521856.

Agence Noble Sélections

Sur des notes de petits pois verts, des notes boisées, beurrées et de fruits blancs (pêches, poires).  En bouche le boisé domine mais est très bien intégré aux notes de fruits blancs. La texture est légèrement grasse et l’acidité est des plus équilibré. Un vin d’un style vraiment bourguignon.

Catena, Alta, Chardonnay, 2016

Les vins rouges

Emma Zuccardi, Bonarda, Valle de Uco, Mendoza, 2016, $35.00, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 14014235.

Agence Élixirs

Sur des notes de fruits rouges et noirs, d’un caractère légèrement rustique avec une acidité équilibrée et des tannins particulièrement charpentés. Un vin bien droit sur des notes de noyaux de cerises, bien juteux et croquant.

Emma Zuccardi, Bonarda, Valle de Uco, Mendoza, 2016

La Linda, Private Selection, Old Vines, 2016, Bodegas Luigi Bosca, $17.25, sucre: 2.5 g/l, code SAQ: 14029111.

Sur des notes de fruits noirs et rouges avec une touche herbacée et des notes boisées. En bouche ce vin est tout en équilibre, d’une belle fraîcheur avec des tannins bien charpentés et une finale légèrement herbacée.

La Linda, Private Selection, Old Vines, 2016, Bodegas Luigi Bosca

Masi, Tupungato, Corbec, Appassimento, 2016, $24.95, sucre : 2.6 g/l, cépages : Corvina 70%, Malbec 30%, code SAQ : 10689964.

Sur des notes de fruits rouges assez intense, de prunes, de notes chocolatées et d’épices douces. Les tannins sont bien charpentés avec des notes de fruits assez intenses. On dirait presque un Amarone!

Masi, Tupungato, Corbec, Appassimento, 2016

Zuccardi Q, Cabernet Franc, 2017, non disponible à la SAQ.

Agence Elixirs

Un nez des plus charmeur sur des notes de fruits rouges et de notes herbacées. Les tannins sont particulièrement charpentés sur des notes boisées. Beaucoup de fraîcheur et bien juteux et croquant.

Zuccardi Q, Cabernet Franc, 2017

Lote Negro, Bodega Norton, 2017, $29.90, sucre: 2.8 g/l, code SAQ: 13554660.

Sur des notes de vanille et de chêne, de menthe, d’eucalyptus et d’épices douces. D’un bel équilibre, bien balancé et d’une certaine élégance. J’ai beaucoup aimé ce vin. Un de mes coups de cœur.

Lote Negro, Bodega Norton, 2017

Clos de los Siete, 2016, $24.95, sucre : 2.2 g/l, cépages : Malbec 54%, Merlot 18%, Cabernet-Sauvignon 12%, Syrah 12%, Petit Verdot 3%, Cabernet Franc 1%, code SAQ : 10394664.

Agence Dandurand

Nez charmeur de crème de fruits rouges et noirs bien mûrs et frais ainsi que des notes d’épices douces. En bouche c’est une belle concentration d’arômes de fruits rouges et noirs, de chocolat noir entremêlées avec quelques notes de torréfaction. C’est un vin goûteux, généreux avec passablement d’amplitude et de volume en bouche. Bel équilibre entre le moelleux, l’acidité rafraîchissante et les tannins bien en chair et charpentés avec une finale qui perdure. Vraiment très beau vin!

Clos de los Siete, 2016

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén