Catégorie : $15.01 à $20.00 (Page 1 of 17)

Coup de Coeur que ce Excellens, Cuvée Especial, Crianza, Marqués de Caceres, 2016.

Excellens, Cuvée Especial, Crianza, Espagne, Rioja D.O., Marques de Caceres, 2016, $16.80, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 2.3 g/l, alc. :14.5%, code SAQ : 12383221.

Ce vin a été élaboré avec des vignes de Tempranillo (cépage autochtone espagnol) vieilles de 15 à 30 ans avec des bas rendements ce qui en gégéral apporte un aspect qualitatif aux vins. La macération est longue (25 jours) puis le vin est élevé pendant 14 mois en barrique neuves de chêne français qui lui apportent des notes boisées plus subtiles et plus de finesse que le chêne américain. Enfin le vin est affiné en bouteille durant un minimum de 12 mois. L’appellation Crianza laisse en général plus de place aux arômes et saveurs de fruits que les Reserva et Gran Reserva qui sont plus boisés puisqu’ils vieillissent plus longtemps en barrique.

Au nez se révèlent des arômes de fruits rouges bien mûrs, de fruits noirs, de prunes avec un soupçon de vanille et de notes boisées bien intégrées. La bouche est généreuse avec une texture veloutée, une acidité équilibrée et des tannins charpentés, souples et tissés bien serré. Les flaveurs de fruits noirs et d’épices douces se prolongent en une longueur surprenante pour un vin de ce prix.

Bien que ce soit un vin du millésime 2016 (4 ans), il possède toutes les caractéristiques d’un vin qui est tout en jeunesse. C’est un vin savoureux, goûteux et qui offre un excellent rapport qualité/prix!

Vous ferez de beaux accords avec des plats méditerranéens, des légumes grillés et des viandes grillées.

Agence Sylvestre – échantillon.

Bodegas Marques de Caceres

Bodegas Marques de Caceres

Enrique Forner fondateur de Marques de Caceres en 1970 et père de Cristina Forner qui dirige maintenant l’entreprise, a toujours eu des racines profondes dans le monde vinicole. Son grand-père et son père ont fondé la société Vinícola Forner en 1920, une affaire de famille dédiée à la production, la commercialisation et l’exportation du vin et située à Sagonte (Valence, Espagne).

Exilé en France pendant la guerre civile, Enrique fonda en 1952 une société similaire dans les Vallées du Rhône et de la Loire. En 1963, il acheta deux Châteaux Grands Cru Classés dans le Haut-Médoc, à Bordeaux soient le Château Camensac et le Château Larose Trintaudon.

De retour en Espagne en 1968 il a décidé de réaliser son rêve dans La Rioja et Cenicero, au cœur de la Rioja Alta. Il a fait appel à son ami le professeur Emile Peynaud, un vrai révolutionnaire de la culture et de l’élaboration des vins de Bordeaux dans les années 1970 et 1980, dans l’optique d’imprégner l’appellation Rioja du même esprit de renouveau. Tous les deux, ils ont révolutionné les pratiques viticoles et vinicoles dans cette région de Rioja qui était ancré dans des pratiques anciennes.

Varte vinicole Rioja

Puis dans les années 90 c’est l’apport de Michel Rolland, l’œnologue le plus influent du moment à Bordeaux, qui a donné un deuxième souffle à l’élaboration des vins. On donnait alors et depuis une place plus prépondérante aux arômes et saveurs des fruits tout en respectant l’apport du bois.

Depuis ses débuts, Marqués de Cáceres jouit d’un approvisionnement constant en raisins. Ces fruits proviennent des vignes d’excellentes qualités situées dans des zones privilégiées, principalement au sein de la Rioja Alta et de La Rioja Alavesa et, spécialement, de la commune de Cenicero où se trouve la Bodega. Dans de nombreux cas, les vignes de plus de trente ans et les variétés de Tempranillo et Viura garantissent la matière nécessaire pour l’élaboration d’un vin d’une excellente qualité.

Vignoble Marques de Caceres

La société Bodegas Marqués de Cáceres est située à Cenicero, à 20 kilomètres de Logrogne et au cœur de la Rioja Alta. Cenicero est l’une des grandes communes viticoles de La Rioja. Elle est située aux abords de l’Èbre et possède un microclimat et des sols idéals pour la culture de la vigne.

Marqués de Cáceres garde la main sur une étendue de 985 hectares environ appartenant aux viticulteurs de la région, la plupart des viticulteurs d’origine.

Carinena, une appellation d’Espagne à découvrir avec les vins de Bodegas Paniza!

Vinas de Paniza, Chardonnay, Espagne, Carinena DO, Bodegas Paniza, 2018, $15.60, cépages: Chardonnay : 100%, sucre : 1.2 g/l, alc. : 14.0%, code SAQ : 13710829.

Les vignes de ce vin sont des altitudes de 800m ce qui lui confère une belle fraîcheur et une acidité bien présente. Il s’ouvre sur des arômes quelque peu discrets de pêches, d’abricots,de mie de pain et d’une légère vanille. En bouche la texture est veloutée, l’acidité bien présente et rafraîchissante et les flaveurs de fruits jaunes à noyaux, de miel et de notes boisées agrémentent le tout. La finale est de longueur moyenne et sans amertume.

Vous ferez de beaux accords avec dinde, poulet rôti et fruits de mer en sauce crémeuse.

Vinas de Paniza, Gran Reserva, Espagne, Carinena DO, Bodegas Paniza, 2012, $19.10, cépages: Garnacha 40%, Cabernet-Sauvignon 30%, Syrah 30%, sucre : 2.2 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 12926661.

Ce vin est issu de vignes de 40 ans provenant d’une des appellations les plus en croissance en Espagne soit Carinena. Les vins issus de cette appellation donnent en général des vins qui offrent des excellents rapports qualité/prix. C’est un Gran Reserva ce qui implique qu’il doit rester 18 mois en fûts de chêne français ou américain, et après cela, au moins 3,5 ans en bouteille. Il faut donc 5 ans pour obtenir un vin rouge Grand Reserva.

Il a donc 8 ans d’âge et présente encore un air de jeunesse et de fraîcheur. Il est généreux, profond et d’une belle intensité au niveau des ses arômes et de ses saveurs. Au nez il s’ouvre sur des notes très intenses de fruits rouges très mûrs, de cèdre, de prunes, de moka et de notes boisées bien intégrées.

La bouche est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins sont presque charpentés et bien ronds. Il est généreux, dégage une belle perception de volume ainsi que des notes boisées et épicées.

Vous ferez de beaux accords avec des côtes levées et bavette de bœuf.

Agence Divin Paradis – échantillons

Bodegas Paniza

Chai Bodegas Paniza

Établie en 1953, c’est une coopérative composée d’environ 300 partenaires viticoles sur environ 3 000 hectares de vignobles, incluant diverses variétés. Les origines de la cave proviennent du village du même nom: Paniza. Une petite ville agricole près de Cariñena, la capitale du comté.

Carte vinicole d’Espagne. Source: Wine Folly

Les vignobles de Bodegas Paniza sont situés sur le territoire délimité par l’appellation d’origine Cariñena (une certification officielle du ministère espagnol de l’Agriculture). Les vignes sont situées dans une zone privilégiée, au sud des montagnes ibériques au nord-ouest de l’Espagne. Tous les vignobles sont placés dans l’Appellation d’Origine Cariñena. En général ils mûrissent à une altitude plus élevée que la moyenne soit à environ 850 mètres d’altitude. Les sols et sous-sols sont composés selon l’altitude de calcaire brun, de grès et d’argile.

Un beau rouge bio des Côtes du Rhône tout en fruits et en fraîcheur!

Famille Perrin, Nature, France, Côtes du Rhône, vin bio, 2018, $18.65, cépages : Grenache 95%, Syrah 5%, sucre : 2.5 g/l, alc. :14%, code SAQ : 918821.

Ce vin provient d’un vignoble situé entre Valréas, Vaison-la-Romaine et Cairanne, au nord-est d’Orange constitué principalement de Grenache et de Syrah.

Certifié Ecocert, Perrin Nature est un Côtes-du-Rhône « bio ». Issu de l’expérience en matière de culture organique et biologique (Beaucastel a été l’un des premiers grands domaines français à se tourner vers la culture biologique il y a 40 ans), ce vin laisse toute la place aux arômes et saveurs de fruits. Possiblement une des caractéristiques d’une approche biodynamique.

Ce vin élaboré spécifiquement pour le marché canadien représente une très belle expression du Grenache le cépage qualifié dans les cours de sommellerie de ‘’joufflu’’. Au nez les arômes de fruits sont éclatants et d’une belle intensité sur les fraises, soupçon de mûres et une belle trame florale.

La bouche est caractérisée par la fraîcheur et une acidité assez présente ce qui peut être surprenant pour un vin du sud de la France. Les tannins charpentés sont tissés assez serré et d’une belle densité mais quand même ronds. Les flaveurs de fruits noirs sur la mûre s’entremêlent avec les notes de garrigue et d’épices douces. Toute la place est laissée aux fruits. Belle perception de volume, finale assez longue et goûteuse. C’est un vin débordant d’énergie et à ce prix il offre un excellent rapport qualité/prix.

De beaux accords avec viandes grillées sur votre BBQ.

Agence Authentic – échantillon

Famille Perrin

La Famille Perrin est le plus important propriétaire de vignobles bio dans les terroirs qualitatifs du Sud de la Vallée du Rhône. Il faut savoir qu’il y a plus de 40 ans que Jacques Perrin a pris une décision cruciale qui a guidé depuis la philosophie de la famille. Celle de s’orienter vers l’agriculture biologique et biodynamique à une époque où la plupart des autres domaines utilisaient des pesticides.

Depuis 5 générations, les valeurs de cette famille en ont fait sa réputation à travers le monde: respect absolu de la terre, engagement dans une viticulture artisanale et conviction que seule l’approche biologique permet d’exprimer le goût du terroir. Plus encore, l’association des talents de tous au sein d’une même famille assure la pérennité d’un savoir-faire.

Le classicisme de Bordeaux sous la barre des $20.00. Le Lion & Le Lys, 2016.

Le Lion & Le Lys, Bordeaux, Médoc Réserve, 2016, $19.95, cépages : Merlot 65%, Cabernet-Sauvignon 35%, sucre : 2.3 g/l, alc. :13.5%, code SAQ : 14348905.

Le nez est sur des arômes de fruits noirs assez mûrs, d’un soupçon de vanille et d’une légère trame herbacée. La bouche est bien veloutée, d’une belle structure avec des tannins charpentés, tissés serré et légèrement collants. D’une belle profondeur les flaveurs sont axées sur les fruits noirs, de notes d’épices et dégage un beau volume en bouche. Très beau vin sous la barre des $20.00.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées et des viandes de gibier.

Agence Divin Paradis – échantillon

Vignerons de Tutiac

Créée en 1974, cette coopérative est aujourd’hui le premier producteur de vin d’appellation d’origine contrôlée en France et le leader des Côtes de Bordeaux. Les Vignerons de Tutiac regroupent 450 vignerons/viticulteurs sur plus de 4,000 hectares. Les vignes des Vignerons de Tutiac sont réparties au nord de la Gironde, sur les appellations Bordeaux, Blaye Côtes de Bordeaux & Côtes de Bourg.

Vignobles Vignerons de Tutiac

Les Sentiers de Bagatelle, un vin de l’appellation Saint-Chinian (une de mes préférées du Languedoc) qui offre un excellent rapport qualité/prix!

Les Sentiers de Bagatelle, Donnadieu, Languedoc, Saint-Chinian AOC, 2018, $16.10, cépages : Syrah 60%, Grenache 30%, Mourvèdre 10%, sucre : 1.5 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 642652.

L’élaboration de ce vin provient tout d’abord de vendanges manuelles. Les grappes sont entièrement égrappées. La fermentation traditionnelle est suivie d’une cuvaison longue variant de 18 jours (grenache), 28 jours (syrah) et 31 jours (carignan et mourvèdre). On procède à l’élevage en foudres et la mise en bouteille a été effectuée en novembre 2015.

Le nez est carrément sur des accents d’épices douces, de fines herbes et de fruits rouges très mûrs tels fraises, framboises et cerises. La bouche est d’une texture un peu ferme, l’acidité est moyenne et les tannins tissés bien serré sont presque charpentés et particulièrement souples. L’ensemble est juteux, goûteux et les flaveurs dominantes sont sur les fruits noirs ainsi qu’une bonne dose d’épices douces et de fines herbes comme la garrigue si typique aux vins de cette appellation. Ce vin offre définitivement un excellent rapport qualité/prix! En plein le genre de vin qu’on achète à la caisse.

Vous ferez de beaux accords avec vos viandes cuites au BBQ telles viandes rouges et gibier.

Agence Sylvestre – échantillon

Clos Bagatelle

C’est en 1623, dans le sud de la France que Pierre Mercadier défriche cette terre, extrait les lauzes et plante ses 1ers ceps de vigne. Cela fait déjà 8 siècles que le village de Saint-Chinian cultive la vigne.

A partir du 20e siècle, le domaine est transmis et choyé de mère en fille. En 1963 c’est la mère de Christine et Luc qui dirige le vignoble et procède à une expansion.

Christine Deleuze et Luc Simon

Puis, c’est au tour de Christine de prendre les rênes, aidé de son frère Luc. Ce dernier est responsable de l’élaboration des vins alors que Christine les commercialise. Au fil de temps la famille devient propriétaire de quatre parcelles dont le terroir de Donnadieu, le terroir de St-Jean-de-Minervois, le terroir d’Assignan et le terroir des Lauzes.

Terroirs Clos de Bagatelle

C’est au détour du hameau de Donnadieu, petit village au nord de Saint-Chinian, sur les hauteurs, que se situent ces parcelles, entourées de cistes, de pins, de chênes et d’arbousiers odorants. Les vignes sont plantées sur les hauteurs des collines. Le sol est fait de schistes vieux de 300 millions d’années. Ces pierres feuilletées au toucher soyeux où la chaleur s’emmagasine et qui donnent donne des sols très filtrants, peu fertiles, argentés ou bleutés et même parfois ocres.

Clos de Bagatelle

La végétation environnante transfère ses odeurs aux vins caractérisés par les senteurs de garrigue ; l’identité méditerranéenne est évidente. Les vignes de grenache et de carignan de la parcelle Donnadieu ont plus de 50 ans et sont cultivées en gobelet. Les vignes de syrah et de mourvèdre, plus récentes, sont palissées. Les vignes de Syrah ont été plantées il y a 19 ans et donnent des fruits très concentrés.

Carte vinicole Saint-Chinian AOC

Coup de Coeur de l’appellation La Clape, Languedoc-Roussillon!

Château Rouquette sur Mer, Cuvée Amarante, Languedoc-Roussillon, La Clape AOC, 2016, $19.35, cépages : Grenache 30%, Syrah 30%, Carignan 20%, Mourvèdre 20%, sucre : 1.8 g/l, alc. :13.5%, code SAQ : 713263.

J’avais dégusté ce vin il y a deux ans avec François Boscary de Château Rouquette sur Mer et dès lors s’était déclaré une histoire d’amour. Ce millésime confirme mes états d’âme! Un véritable vin de soleil tout en finesse. Vous trouverez en fin d’article une entrevue que j’ai effectuée avec lui.

Au nez des arômes de fruits rouges très mûrs (fraises), de mûres, d’épices douces (thym, romarin) ainsi qu’un soupçon de notes balsamiques. La bouche est d’une belle richesse et bien veloutée. Les tannins sont presque charpentés, bien ronds et dotés d’une certaine finesse. Les flaveurs de fruits noirs (mûres), d’épices douces (romarin) et de réglisse noire se prolongent en une finale des plus agréable et toute en fraîcheur. Quel bel équilibre!

Vous ferez de beaux accords avec un filet de bœuf mariné au parfum d’anis étoilé, un magret de canard grillé parfumé de baies roses accompagné d’une purée de patates douces aux olives noires et au romarin frais.

Agence Authentic Vins et Spiritueux – échantillon

Entrevue avec François Boscary   – Château Rouquette sur Mer

Famille Boscary

VF (Vinformateur) :  »Parlez-moi du Château Rouquette sur Mer.  »

FB (François Boscary) : ‘’C’est un domaine qui existe probablement depuis l’Antiquité puisque la Clape qui était une île à l’époque romaine est le premier endroit où Jules César lui-même a autorisé la plantation de la vigne. Quand les romains ont débarqué ils ont créé la ville de Narbonne.

Narbonne c’est la première fille de Rome, la première colonie romaine en dehors d’Italie, qui a 2150 ans d’histoire Romaine. Donc quand les Romains s’installent à Narbonne, pour profiter de cette île, qui permettait d’ancrer les galères et de les protéger, ils interdisent aux colons de planter de la vigne. Pourquoi? Parce qu’ils veulent importer du vin italien et l’échanger contre les richesses locales.

Et une centaine d’années plus tard, Jules César habite à Narbonne et gère les campagnes espagnoles et la conquête de la Gaule et de l’Espagne depuis Narbonne. Toute la province du Sud de la France s’appellera alors la Narbonnaise. Et bien Jules César est le premier à donner l’autorisation aux colons romains Narbonnais de planter de la vigne. Et ce droit est exclusivement limité dans un premier temps à l’île de la Clape.

Donc on est sur un endroit sur lequel la plantation de la vigne est très très ancient. Le vieux domaine de Rouquette qui est au centre de la propriété est situé contre sur les bases d’une villa romaine donc qui a plus de 2000 ans.  

Le nom de Rouquette on le retrouve au 12ème sciècle. Donc c’est la plaine de Roquette. Et à L’époque le ‘’o’’ se prononçait “ou” donc c’était déjà la plaine de Rouquet. Et puis après par la suite la prononciation a changé l’orthographe et c’est devenu Château Rouquette.

Carte vinicole

Pour y revenir à une histoire plus récente, c’est mon arrière grand-père (Henry Lapierre) qui a acheté le domaine en 1937 et qui a commencé la transition vers la qualité et c’est surtout mon père (Jacques Boscary) quand il est devenu la tête du domaine dans les années 60 qui a vraiment poussé vers de plus en plus de qualité. La première production de bouteille ça été en 1972 alors qu’auparavant on faisait du vin en vrac. Donc depuis 1972 ça fait déjà quelques années nous sommes très orienté qualitatif.’’

VF : ‘’Combien d’hectares possédez-vous?’’

FB : ‘’Il y a 55 hectares de vignes qui sont entourés de 400 hectares de garrigue. Ça c’est très important parce que notre culture elle est fait en îlots. On a 7 îlots comme ça qui sont des îlots de vigne entourés de garrigue. Dans chaque îlot il y a plusieurs parcelles qui sont en communication entre la nature, l’environnement et le vin ce qui créé une belle richesse. C’est quand on se retrouve au milieu du mois d’août quelques semaines avant les premières vendanges au milieu de ces vignes-là qu’on a des odeurs de thym, de romarin, qui sont les vapeurs de la garrigue qui arrivent. On a des odeurs quand on est près des pinedes de sève de pin qui se transmettent à la  vigne et aux vins.

Nous produisons environ 200,000 bouteilles tous les ans. Nous avons une gamme qui comprend à peu près une douzaine de vins. On les gammes classiques qui représentent 60% de notre production dont l’Amarante qui a  été classé par François Chartier faisant partie du top 100 international. En plus haut de gamme nous avons la gamme Henry Lapierre.’’

Vignoble Château Rouquette sur Mer

VF: ‘’Quel type de viticulture et de viniculture pratiquez-vous?’’

FB : ‘’Nous avons une partie qui est en transition bio alors que tout le reste est en raisonné. Notre philosophie est bien particulière qui est celle à ce stade-ci d’avoir zéro résidu dans nos vin. Nous effectuons des analyses des “phyto bilans” sur la totalité des vins juste avant la mise en bouteille. Ces analyses recherchent toute trace dans le produit final  des 196 produits qui sont les produits utilisés dans la vigne. Ce sont en fait tous les intrants permis. L’objectif c’est d’avoir zéro résidu. Et dans nos vins, on garantit qu’il y a aucun résidu. Ces intrants sont donc totalement absents dans nos vins. Et ceci n’est pas relié à la filtration car c’est effectué avant la filtration. Dans nos sols ils sont totalement absents.

Nous avons un double avantage à Rouquette soit d’être sur un terroir semi-aride, on est l’endroit le plus ensoleillé de France avec 300 jours de soleil avec beaucoup de vent. Nous sommes dans un couloir de vent qu’on appelle le vent du Nord (du nord-ouest) qui balaye le secteur en permanence et possède un caractère asséchant. Nous sommes tellement près de la mer sur des sols argilo-calcaire et nous recevons un certain apport d’humidité. Le matin les embruns viennent couvrir les vignes, amènent de l’humidité et alors le vent se lève et faire sécher tout ça. Donc on a moins de pression des maladies du vin tel l’oidium que dans des régions qui sont plus humides.

Vignoble Château Rouquette sur Mer

La région du Languedoc est une de celles qui peut limiter les intrants vers une philosophie plus bio et ce assez facilement. Sur les 10 dernières années nous avons divisés par 10 les quantités d’intrants et de manière assez naturelle. Aujourd’hui on ne fait plus de traitements préventifs à Rouquette sauf à de très rares exceptions. On travaille toujours en curatif. Nous avons une approche très chirurgicale et nous allons vers une agriculture de précision. ‘’

Vignoble Château Rouquette sur Mer

Coup de Coeur du Douro!

Sino da Romaneira, Portugal, Douro, 2016

Sino da Romaneira, Portugal, Douro, 2016, $19.90, sucre : 0.6 g/l, alc. : 13.5%, cépages : Touriga Franca 50%, Tinta Roriz 30%, Tinto Cao 15%, Touriga Nacional 5%, code SAQ : 12291319.

Ce vin s’ouvre sur des arômes délicats de prunes, de fruits rouges très mûrs, de notes boisées bien intégrées et de notes florales. En bouche c’est juteux, goûteux d’une texture bien veloutée avec des tannins charpentés, charnus et fondus entremêlés de flaveurs de cerises noires (comme un petit goût de Cherry Blossom), d’épices douces et de notes boisées. Il y a dans ce vin comme une finesse, un bel équilibre tout en étant de caractère généreux. Belle finale d’une persistance des plus agréable. On achète!

Idéal pour le BBQ!

Agence LBV International – échantillon

Quinta da Romaneira

L’étendue de 412 hectares de Quinta da Romaneira (dont environ 85 ha de vignes) est largement considérée comme l’un des domaines les plus importants de la vallée du Douro. La cave a commencé à produire du porto en 1872, mais n’a pas été légalement autorisée à mettre en bouteille sous son propre nom avant 1986, lorsque les changements apportés au DO ont donné aux quintas uniques le pouvoir de le faire.

Quinta da Romaneira

Christian Seely (AXA Millésimes) a acheté Romaneira en 2004 avec l’intention de mettre la cave au coude à coude avec les meilleurs noms du Douro en termes de réputation et de qualité. Seely et le vigneron Antonio Agrellos sont le duo dynamique derrière la renaissance très célèbre d’une autre grande propriété, Quinta do Noval (qui se trouve littéralement à côté), qu’ils exploitent depuis vingt ans.

L’ensemble du domaine viticole de Romaneira est classé «A» (la plus haute note qui peut être obtenue dans le Douro) et la maison se concentre presque entièrement sur les vins secs non fortifiés et le porto de style vintage.

Vignoble de Quinta da Romaneira

Romaneira contient plusieurs microclimats et divers versants orientés sud-est, sud-ouest et sud. La diversité qui en résulte signifie que les vins de vignoble unique de Romaneira sont élaborés à partir de raisins provenant d’un assemblage complexe de sites, et c’est l’une des clés de la qualité et du caractère des vins de Romaneira. Tous les vins sont élaborés exclusivement à partir de raisins de leurs vignobles, une caractéristique distinctive des vins Quinta da Romaneira.

Vignoble de Quinta da Romaneira

Belles découvertes de vins bio d’Espagne avec les caisses panachées de l’agence Importation Épicurienne!!

Tout nouveau, tout beau!! On peut maintenant acheter des vins d’importation privée (qui ne sont pas disponibles dans les succursales de la SAQ) en caisses mélangées (panachées). Alors que normalement on devait acheter des vins d’importation privée en caisses de 6 ou de 12 bouteilles du même vin, on peut maintenant acheter des caisses de 6 bouteilles composées de 2 vins différents, ou de 12 bouteilles composées de 4 vins différents. Alors on en profites !!

L’Agence Importation Épicurienne a développé un éventail de neuf caisses de vins panachées composées chacune de 4 vins différents et de 3 bouteilles de chaque vin. Évidemment vous pouvez toujours acheter chaque vin séparément soit en caisses complètes de 6 ou de 12 bouteilles.

Dans cet article, vous ferez le tour de l’Espagne avec ces quatre vins bio!!

Caisse Panachée Bella Ciao!  Vins bio d’Espagne – $239.25/12 bouteilles.

3 bouteilles, Chardonnay, Caminos del Bonhomme, Espagne, Valencia DO, vin blanc bio, 2018

3 bouteilles Sauvignon Blanc, Olcaviana, Espagne, Castilla la Mancha, Vino de la Tierra de Castilla, Bodegas Sierra Norte, vin blanc bio et vegan, 2019

3 bouteilles Garnacha, Principe de Viana, Espagne, Navarre, 2017, vin rouge bio

3 bouteilles La Bicicleta, Voladora, Espagne, Rioja, German R. Blanco, vin rouge bio, 2018

Pour commander

À noter que les caisses panachées sont offertes SEULEMENT en livraison à domicile. Pour commander ces caisses panachées cliquez sur le lien suivant :  https://www.importation-epicurienne.com/product/bella-ciao-caisse-panachee-importations-privees/. Vous pouvez rejoindre l’agence en composant le 450-671-0631 ou via info@importation-épicurienne.com

Sans frais de livraison dans un délai de 7 à 10 jours ouvrables.
Le service est offert pour la Grande Région de Montréal, de la Rive-Sud (Jusqu’à Ste-Julie, Varennes, Carignan, Richelieu, Chambly, St-Jean-sur-le-Richelieu, Candiac, Boucherville, Granby, Bromont) et de la Rive-Nord (jusqu’à Ste-Adèle).

Choisir l’option LIVRAISON À DOMICILE CAISSES DE 12 ou CAISSES PANACHÉES IP dans le menu déroulant.
Paiement par virement Interac seulement la journée de la livraison.

Note : Les prix et les millésimes affichés peuvent changer sans préavis.

Chardonnay, Caminos del Bonhomme, Espagne, Valencia DO, 2018, vin blanc bio, $22.35/bouteille, sucre : 1.5 g/l, alc. : 12.5%. Disponible en importation privée – Agence Importation Épicurienne

Un très beau Chardonnay sur des effluves éclatants de fruits exotiques, de pêches, de poires et de melons. En bouche la texture est veloutée, presque crémeuse en contraste avec une acidité fraîche. Les flaveurs dominantes sont sur la pêche ainsi qu’une sensation de minéralité (caillou mouillé). Bel équilibre et longueur appréciable.

Les Vins Bonhomme

Nathalie Bonhomme a quitté le Québec il y a fort longtemps. Un séjour en Afrique du Sud la menée vers la restauration et l’industrie du vin. Mais c’est en Espagne qu’elle est réellement « tombée dans les barriques » en devenant exportatrice au Québec. Pour elle, devenir vigneronne était un rêve : elle y pensait, sans vraiment y croire. En 2007, lorsque des amis lui ont proposé de planter des vignes dans la région de Valence pour y produire son vin. Si c’est l’amour qui l’a retenue dans la péninsule ibérique, une série de rencontres fortuites l’a fait progresser dans le domaine du vin. Celle avec le producteur Rafael Cambra, survenue quelques années plus tôt, en 2000, a été décisive : avec lui, elle vinifiera ses premières cuvées, dont le El Bonhomme en 2007.

Nathalie Bonhomme

Les Vins Bonhomme ont fait équipe avec Antonio Sarrion, de la Bodegas Mustiguillo, afin d’élaborer un vin de qualité tout en étant typiquement espagnol. Il faut savoir que le chardonnay est particulièrement rare dans ce pays. Les raisins sont cultivés et vendangés à la main sur des vignobles en terrasses au pied d’un spectaculaire éperon rocheux. Ce terroir unique bénéficie de l’alternance entre les journées chaudes et les nuits fraîches ce qui favorise une belle acidité.

Vins Bonhomme – Espagne

Ce vin provient des meilleures collines situées dans l’arrière-pays de la province de Valence. Près de 70 % de l’assemblage est passé en cuve inox, le reste étant élevé dans des barriques de chêne français de deux et trois ans. Les lies sont travaillées de façon méticuleuse, ce qui confère une texture juste assez crémeuse au vin tout en retenant l’intense minéralité ainsi que la complexité du terroir de Terrerazo.

Sauvignon Blanc, Olcaviana, Espagne, Castilla la Mancha, Vino de la Tierra de Castilla, Bodegas Sierra Norte, vin blanc bio et vegan, 2019, $16.40/bouteille, sucre : 0.8 g/l, alc. : 12.5%. Disponible en importation privée – Agence Importation Épicurienne

Il n’y a pas à se tromper! On est dans le territoire du Sauvignon Blanc. Ce vin se laisse découvrir avec ses arômes assez parfumés de zestes d’agrumes, de pêches avec une pointe de litchi. En bouche la texture est ferme, l’acidité presque vive le tout en harmonie avec les flaveurs de zeste de citron, de notes de silex et d’épices douces. La finale est agréablement acidulée.

Bodegas Sierra Norte

La Bodega Sierra Norte a été fondée en 1914 à Camporrobles, Utiel Requena, Valence. Ils exploitent approximativement 300 hectares selon les principes de la viticulture biologique. En collaboration avec l’Université de Valence, la Bodega Sierra Norte poursuit plusieurs projets de recherche et développement visant l’étude de la viticulture biologique et durable et la sélection clonale du raisin Bobal ainsi que l’étude de l’utilisation de levures indigènes.

Les vignobles de la Roda sont situés à une altitude de 700 mètres sur des sols limoneux, sablo-calcaire. Les vignes sont âgées d’environ 24 ans. Les raisins utilisés proviennent de vignobles cultivés selon des critères de culture biologique, soit de manière équilibrée, attentionnée et durable.

Garnacha, Principe de Viana, Espagne, Navarre, 2017, vin rouge bio, $18.60/bouteille, sucre : 1.1 g/l, alc. :13.5%. Disponible en importation privée – Agence Importation Épicurienne

Au nez des notes de fraises, de framboises fraîches, d’épices douces avec un soupçon de notes balsamiques. En bouche la texture est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins sont équilibrés à gouleyants. Les flaveurs sont dominées par les notes boisées bien intégrées, d’épices douces, de cerises et de noyaux de cerises ainsi que de fruits noirs. Belle longueur avec une légère amertume en finale.

Bodegas Principe de Viana

Depuis 1983, lorsque Principe de Viana a ouvert ses portes à Murchante, l’entreprise est devenue l’un des vignobles principaux et les plus prestigieux de Navarre en seulement 25 ans.

Bodegas Príncipe de Viana a été créé en 1983 en tant que projet de bannière de Caja Rural de Navarra, une institution de crédit agricole fondée pour fournir une aide financière au développement durable de l’important secteur agricole de Navarre. Reflétant la noblesse du vin parmi les produits agricoles, le projet tire son nom d’un titre historique navarrais de succession royale espagnole datant de 1423.

Environ 1,200 acres de vieilles vignes sont gérées sous contrat dans toute la région. En 2003, plus d’un millier d’hectares supplémentaires de vignobles du domaine ont été établis sur un plateau au confluent des fleuves Aragon et Ebre. Les cépages primaires, cultivés de manière durable, sont le Tempranillo, le Chardonnay, le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Graciano et la Garnacha. Les sols sont principalement argilo-calcaires et dépôts alluviaux. Les vents persistants «Cierzo» minimisent efficacement les maladies des plantes.

La Bicicleta, Voladora, Espagne, Rioja, German R. Blanco, vin rouge bio, 2018, $22.40/bouteille, cépages : Tempranillo 85%, Viura 15%, alc. : 13.5%. Disponible en importation privée Agence Importation Épicurienne

Ce vin se laisse désirer avec ses parfums assez discrets de fruits rouges, d’épices douces et de notes florales. La bouche possède une texture veloutée, une acidité assez présente et des tannins presque charpentés tissés serré et un peu denses. Les flaveurs se distinguent par les notes d’épices douces, de fruits noirs, de cerises noires bien mûres ainsi qu’une légère astringence en finale.

German R. Blanco

Germán a commencé la récupération d’une parcelle dont sa grand-mère était propriétaire au début des années 2000 et son premier millésime a vu le jour en 2013. Ce vignoble s’appelait La Galapana dans une région éloignée à Bierzo entourée de châtaigniers à une altitude de plus de 900 mètres. Sa gamme à Bierzo comprend maintenant huit cuvées différentes (10 000 bouteilles) qui sont produites dans une petite cave pittoresque au centre du village.

Dans la Rioja, Germán élabore un seul vin appelé La Bicicleta Voladora (production d’environ 70 000 bouteilles). Les raisins proviennent de San Adrián (Navarre) et Calahorra (La Rioja). Des accords sont passés avec des viticulteurs certifiés biologiques et prêts à accepter nos conditions et critères de qualité. En fait, c’est la première fois que German R. Blanco fait des vins à partir de raisins qu’ils n’ont pas cultivés eux-mêmes.

Une généreuse quantité du cépage Viura ancien est mélangée avec du Tempranillo pour ajouter de la fraîcheur. Une partie du style est inspirée des «riojas madurados» (riojas affinés) des dernières décennies: des vins jeunes vieillis en cuves béton. German suit le mantra non boisé et utilise une combinaison de ciment, de récipients en argile et de réservoirs flexibles pour la vinification. Il aime particulièrement l’argile pour oxygéner les vins un peu avant la mise en bouteille. Le résultat à Rioja est un rouge abordable, accessible et facile à boire.

Un deuxième millésime des plus prometteur pour le nouveau Vignoble d’Ovila situé à Les Cèdres!

Deuxième millésime prometteur du Vignoble d’Ovila un tout nouveau vignoble situé à Les Cèdres. Véritable projet de retraite de France et François Robillard, c’est en 2015 qu’on plante les premiers plants de vigne d’Acadie et de Frontenac sur la terre de leur grand-père dans l’espoir de produire des vins qui soient les meilleurs possible.

François et France Robillard

Vous trouverez dans cet article mes notes de dégustation des deux vins (sur les 4 qu’ils produisent) qu’ils m’ont apporté pour dégustation. De plus suit l’entrevue des plus intéressante que j’ai faite avec François Robillard vigneron. Cette entrevue vous donnera une idée de la ténacité et du travail nécessaires pour mettre sur pied un vignoble au Québec.

Le Grand Vent, Vin blanc, Produit du Québec, 2019, $16.75, cépages : Frontenac Blanc 46%, Seyval Blanc 24%, Acadie 22%, et Vidal 8%, sucre : 3.43 g/l, alc. : 12%.

Le Grand Vent, Vin blanc, Produit du Québec, 2019

Ce vin se laisse découvrir par ses effluves de fruits exotiques (ananas) et d’agrumes avec une légère dominante sur le pamplemousse. La bouche est d’une texture un peu ferme avec une acidité presque vive et des plus rafraîchissante. Les flaveurs de pamplemousse et d’agrumes dominent en bouche avec une finale acidulée des plus agréable. À l’aveugle il pourrait facilement passer pour un sauvignon blanc de la Nouvelle-Zélande. Finalement, pour un deuxième millésime c’est très réussi.

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer et poissons.

Le Saint-Féréol, Vin rouge, Produit du Québec, 2019, $18.00, cépages : 55% Frontenac noir, de 37% Marquette et de 13% Petite Perle, sucre : moins d’un g/l, alc. : 12%.

Le Saint-Féréol, Vin rouge, Produit du Québec, 2019

De jolis arômes de crème de fruits rouges bien frais avec une pointe de framboises et un soupçon de vanille. En bouche la texture est quelque peu ferme, l’acidité assez présente et les tannins sont équilibrés et tissés serré. Les flaveurs assez intenses de fruits noirs et de bleuets s’entremêlent avec de légères notes végétales. La finale bien fruitée dégage un soupçon d’astringence ainsi qu’un filet d’amertume. L’ensemble est agréable, équilibré et bien goûteux. Très réussi lui aussi pour un deuxième millésime.

Vous ferez de beaux accords avec des charcuteries, des plats à base de viande de porc, des pâtes avec sauce rosée et pizzas.

Entrevue avec François Robillard vigneron et co-propriétaire

VF (Vinformateur) : « Comment en êtes-vous venus à créer un vignoble au Québec? »

FR (François Robillard) : « Ça fait longtemps que je pensais à ça de partir un vignoble. Je lisais la-dessus, je prenais des formations sur la vinification du vin, comment partir un vignoble etc.  Mais mon travail ne me permettait pas de le faire. J’étais Directeur des Loisirs aux Cèdres et j’étais trop occupé car je travaillais pratiquement 7 jours semaine. Je n’avais pas vraiment le temps.

Puis j’ai pris ma retraite et j’ai su que le temps était venu d’essayer. On a alors décidé de s’installer sur la terre de mon grand-père qui avait été cédée à mon père et que ce dernier nous a vendu aux enfants.

Quand j’ai lancé l’idée du vignoble, il y a ma sœur qui s’est dit intéressée. Les autres enfants n’avaient pas d’intérêt à embarquer dans une telle aventure.

J’ai continué à prendre des formations en vinification, comment partir un vignoble au Québec, formation de la taille de la vigne, tout ce qui touche la vigne etc.

Préparation de la terre

En 2014 on a parti le projet en s’occupant prioritairement de la préparation de la terre pour la plantation en 2015. En 2015 on a planté 2,250 plants d’Acadie (cépage blanc) et 2,250 plants de Frontenac (cépage rouge). On a suivi les recommandations de Jérémie d’Hauteville notre œnologue conseil que j’ai eu la chance et le bonheur de rencontrer.

Jérémie d’Hauteville, R&J Oenology

On a planté des vignes sur greffe qui venaient de Niagara. La première année on a perdu tous nos 2,250 plants d’Acadie. Bien difficile de trouver la cause, on n’a vraiment pas d’idée sur les causes de cette perte. Certains disent que les plants n’étaient pas bons alors que le fournisseur dit qu’ils l’étaient. Bon, en tout cas, on les a perdus et on nous en a remplacé 700.

L’année suivante, on a commandé la différence et on a tout replanté. Et on en a encore perdu un bon 1,000 plants. Devant ces résultats, la deuxième année de plantation on a aussi planté du Frontenac noir, du Marquette et de la Petite Perle. On a aussi planté du Vidal et du Seyval.

Après ça, j’ai commencé à remplacer les vignes qu’on avait perdu avec l’aide d’Alain Brault (personnalité très connue dans le domaine viticole).

En 2018 on a fait fait les premières vendanges et puis il fallait construire la partie opérations c’est-à-dire la cuverie et l’entrepôt. Alors on est allé chercher un permis à la municipalité.  Ça a pris du temps et finalement on a commencé à construire au mois d’août et on finissait les vendanges à la fin septembre. Mettons que ça a été assez rapide comme construction pour être à temps pour la vinification.

Notre première année on a produit 3,700 bouteilles et en 2020 on a fait 4,000 bouteilles. En ce moment on travaille beaucoup sur la vigne pour obtenir un meilleur rendement parce qu’on a 2.5 hectares de vignes et on a 9,500 plants de vignes pas tous productifs. Donc on met beaucoup d’efforts sur les vignes. »

Vendanges

VF : « Vous vous dirigez vers quel mix de produits? »

FR : « On voulait faire 60% en blanc et 40% en rouge. On espère éventuellement faire des bulles, des vins sur glace. Mais pour l’instant on n’a pas assez de production pour faire ça. On s’enligne vers ça. On veut développer ça nous aussi à notre façon. « 

VF : ‘’Vous ajoutez du Seyval et du Vidal. Comment ça marche avec ces cépages? Croyez-vous toujours au cépage Acadie? »

FR : « On a tout gardé notre Acadie. L’an passé on a eu une petite production mais meilleure qu’avec le Vidal. Le Vidal ça fait maintenant deux ans, on a un peu de misère avec et on a pas une grosse production. La première année on n’en avait pas pire mais l’an passé on a eu de la misère à passer l’hiver avec. Cette année, on devrait avoir une bonne production d’Acadie si tout va bien parce que c’est bien parti en ce moment.

On va remplacer les plants de Vidal qu’on a perdu parce qu’on a beaucoup de plants de morts.

VF : ‘’De quelle façon protégez-vous vos plants de vigne en hiver? »

FR : ‘’Nos plants sont tous protégés avec des toiles. L’an passé on s’est fait prendre par la neige et on a réussi à tout déneiger et à poser nos toiles et on a enneigé par après. Un de mes amis vigneron qui est près d’ici me disait que l’an passé il les a laissé faire (sans toile) et que cette année ce sont ses plus beaux plants de vignes. L’Acadie sans toile c’est comme ça qu’il aime passer l’hiver. On ne sait pas trop pourquoi mais c’est comme ça. « 

VF : ‘’Beaucoup de challenges mais je pense que vous êtes content de vos vins? »

FR : ‘’Oui on est content et on a de la place pour de l’amélioration. Les commentaires des gens qui y ont goûté étaient bons. On a commencé à vendre le premier millésime au mois de juillet et en décembre on en avait plus. On faisait des activités sur le site comme la fête des voisins par exemple. Malgré tout, les gens revenaient en acheter. C’est intéressant! Finalement ce que les gens disaient c’est que le blanc était bien sec et cette année il est un peu moins sec que l’an passé. Les gens l’apprécient beaucoup.

Le rouge, le St-Féréol lui il n’est pas boisé. Il est différent de l’an passé. « 

VF : ‘’Le futur va vous apporter quoi selon vous? »

FR : ‘’Si on a plus de raisins on va peux-être faire un Vidal ou un Acadie. Possiblement l’an prochain planter des vignes de type Vinifera (cépages dits internationaux genre Chardonnay, Pinot Noir) pour voir comment on peut réussir avec ces cépages. »

VF : ‘’Vous avez combien de produits présentement? »

FR : ‘’On a quatre produits soit le rosé fait à partir du blanc avec du Frontenac noir, le blanc qui est un assemblage de Seyval, Vidal, Frontenac blanc et Acadie, le Tabarouette qui est un rouge boisé et le St-Feréol. L’an passé, les gens aimaient beaucoup le Tabarouette et cette année on en a fait plus et ça semble partir aussi vite. Les produits sont disponibles au vignoble et dans quelques points de ventes locaux.»

VF : ‘’Avez-vous assez de terrain pour de l’expansion possible? »

FR : ‘’Il nous reste encore 9 hectares de plantations potentielles. Mais c’est pas moi qui va les planter ces 9 hectares là. Pas rendu ou je suis rendu. En passant, on utilise des produits qui sont près du bio. On ne les utilise pas tous alors on n’est pas reconnu comme bio pour l’instant. Mais les 9 hectares ça fait déjà 2 ans qu’on plante du blé panifiable dessus sans intrant. On va peut-être agrandir tranquillement. Ça va dépendre de nos enfants. Comment ils sont intéressés par le projet. « 

VF : ‘’Et jusqu’à date comment trouvez-vous l’aventure vinicole? »

FR : ‘’L’aventure c’est ce à quoi je m’attendais. Étant donné que je m’étais renseigné et que j’avais suivi des formations ça m’a aidé. Je savais à quoi m’attendre. C’est vraiment beaucoup d’ouvrage mais c’est vraiment le fun. Cette année j’ai plus d’aide. J’avais appliqué pour accueillir des Guatémaltèques mais ça n’a pas fonctionné. Je viens tout juste d’engager une personne d’expérience qui a travaillé 6 ans dans un autre vignoble. J’ai aussi deux étudiants qui m’aident. Ça va nous donner un bon coup de main et je vais pouvoir me concentrer sur d’autres priorités Et il y a toujours Jérémie que j’ai eu la chance de rencontrer. Lors de notre première rencontre ça a beaucoup cliqué. Je bien content de mon aventure !!« 

Excellent rapport qualité/prix! Château du Grand Bern, 2018.

Château du Grand Bern, Bordeaux Supérieur, $16.50, 2018, cépages: Merlot 60%, Cabernet-Sauvignon 40%, sucre: 2.0 g/l, alc.: 13.5%, code SAQ: 13576615.

Le  »Grand Bern » est une île constituée par un bras de la Garonne ou se trouve le vignoble de ce Château. Le vin provient de la Commune de Rions d’un vignoble de 37 hectares composé de sols de dépôts alluvionnaires sablonneux en bordure de la Garonne. L’ensemble du vignoble est conduit en agriculture raisonnée et certifié Haute Valeur Environnementale (HVE).

Ce vin d’entrée de gamme est assez surprenant et il offre un excellent rapport qualité/prix. Le nez s’ouvre sur des effluves de moka, de crème de fruits rouges bien mûrs et de notes florales. La bouche est d’une texture bien veloutée et les tannins sont ronds, charpentés et très bien fondus. Les flaveurs sont dominés par des notes boisées très bien intégrées ainsi que des saveurs de cerises et de framboises qui se prolongent agréablement.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées sur le BBQ.

Agence Sylvestre – échantillon

Vignobles Gonfrier

Le Château du Grand Bern est une propriété des Vignobles Gonfrier, maison familiale possédant 19 châteaux, tous certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale).

Page 1 of 17

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén